GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLate Cretaceous climatic trends and a positive carbon isotope excursion at the Santonian-Campanian boundary in British Columbia, northeastern Pacific
AuteurZakharov, Y D; Haggart, J W; Beard, G; Safronov, P P
SourceSedimentary Geology vol. 295, 2013 p. 77-92, https://doi.org/10.1016/j.sedgeo.2013.08.004
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130061
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.sedgeo.2013.08.004
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92B/13; 92C/16; 92F/01; 92F/02; 92F/08; 92G/04
Lat/Long OENS-125.0000 -123.5000 49.5000 48.7500
SujetsCrétacé supérieur; Campanien; Santonien; fossiles; distribution de fossiles; assemblages fossiles; paléotempératures; isotopes; isotopes de carbone; paléontologie; géochronologie; Paléozoïque; Crétacé
Illustrationslocation maps; stratigraphic columns; tables; photographs; photomicrographs; charts; plots
ProgrammeAnalyse des bassins frontaliers, Les géosciences pour les nouvelles sources d'énergie
Résumé(non publié)
La présente étude fournit des données sur la composition isotopique de l'oxygène et du carbone de fossiles bien conservés d'ammonites et de bivalves extraits du Groupe de Nanaimo du Crétacé supérieur dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique, au Canada. Les paléotempératures dans l'intervalle du Santonien tardif-Campanien de la Colombie-Britannique, déterminées d'après des analyses de la composition isotopique de l'oxygène, laissent croire à l'existence d'un lien direct avec les tendances climatiques de base du Crétacé tardif (p. ex. la chute des températures menant aux climats frais du Maastrichtien). Les paléotempératures les plus fraîches du Campanien ont été calculées à l'aide de l'ammonite Pachydiscus cf. ootacodensis (Stoliczka) (11,3 ' 26,4 °C) et du bivalve Inoceramus vancouverensis Shumard (env. 19,7 °C), de la Zone à Occidentalis (Formation de Northumberland) du Campanien tardif. En revanche, les plus hautes paléotempératures ont été obtenues par l'analyse de coquilles, probablement de bivalves, du Campanien initial et variaient entre 25,1 et 33,7 °C, ce qui témoignerait, selon nous, de l'expression régionale de l'événement de réchauffement du Campanien précoce. En Colombie-Britannique, la limite Santonien-Campanien est associée à un déport positif de la courbe de delta13C (jusqu'à 4,2 par mille), qui semble contemporain de l'événement de la limite Santonien-Campanien signalé récemment dans d'autres régions (c.-à-d. l'Europe, la Tunisie, Le Japon et le Tibet). L'absence de shales noirs laminés riches en matière organique (indiquant un fort appauvrissement en oxygène dans le domaine océanique) dans l'ensemble de la succession du Santonien-Campanien du Groupe de Nanaimo, y compris l'intervalle de la limite Santonien-Campanien, semble être en accord avec la suggestion que les océans du globe étaient caractérisés, en majeure partie, par des eaux profondes riches en oxygène au Coniacien-Campanien.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les roches sédimentaires susceptibles de renfermer des hydrocarbures qui sont conservées dans le bassin de Géorgie, dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique, contiennent des isotopes de l'oxygène et des molécules de carbone associés à la productivité biologique et aux régimes climatiques du Crétacé supérieur, période qui remonte à environ 85 à 65 millions d'années. Les nouvelles données indiquent que les roches sédimentaires du sud-ouest de la Colombie-Britannique sont riches en matières organiques et pourraient être à l'origine de la formation des hydrocarbures. Les tendances au réchauffement et au refroidissement révélées par la succession de ces isotopes dans les roches du bassin de Géorgie sont similaires aux tendances mondiales et peuvent servir à corréler avec plus de précision les roches du sud-ouest de la Colombie-Britannique avec celles de l'Europe et d'ailleurs dans l'océan Pacifique. Les nouvelles données isotopiques nous éclairent sur l'historique de la formation des strates susceptibles de contenir du pétrole et du gaz dans l'Ouest du Canada et aident également l'industrie pétrolière à mieux comprendre ces bassins sédimentaires et à mieux cibler ses travaux d'exploration.
GEOSCAN ID292609