GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCarbonate-hosted nonsulphide Zn-Pb mineralization of southern British Columbia, Canada
AuteurParadis, S; Keevil, H; Simandl, G J; Raudsepp, M
SourceMineralium Deposita vol. 50, issue 8, 2015 p. 923-951, https://doi.org/10.1007/s00126-014-0565-9
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130031
ÉditeurSpringer
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1007/s00126-014-0565-9
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC82E; 82F; 82G; 82J; 82K; 82L; 82M; 82N; 93A; 93G; 93H; 93I; 93J; 93K; 93N; 93O; 94A; 94B; 94C; 94F; 94G
Lat/Long OENS-128.0000 -114.0000 58.0000 49.0000
Sujetsgisements minéraux; gîtes minéralogiques; minéralisation; sulfures; plomb; zinc; Arche de Kootenay ; Terrane de Kootenay ; géologie économique
Illustrationslocation maps; photographs; cross-sections; photomicrographs; tables; ternary diagrams; plots
ProgrammeÉtude des gîtes de SEDEX, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(non publié)
Plusieurs gîtes de sulfures encaissés dans des roches carbonatées du district de Salmo, dans le sud de la Colombie-Britannique, présentent en surface des zones oxydées riches en oxydes de fer renfermant des minéralisations de Zn et de Pb. Les chapeaux de fer se forment lorsque les sulfures à métaux usuels sont soumis à d'intenses processus d'altération supergène et les métaux sont libérés par l'oxydation des phases sulfurées. Dans le district de Salmo, on reconnaît deux types de gîtes de minéraux non sulfurés encaissés dans des roches carbonatées : ceux produits par remplacement (substitution) direct («minerai rouge») et ceux résultant d'un remplacement des roches encaissantes («minerai blanc»). Les gîtes de remplacement direct sont le produit d'une oxydation des sulfures primaires; les métaux usuels sont entraînés en solution puis redistribués et emprisonnés dans l'espace occupé par la portion oxydée du protominerai sulfuré. Selon l'importance du remplacement des sulfures par des oxydes, des silicates, des carbonates et des phosphates à Zn, à Pb ou à Fe, le minerai résultant sera qualifié de «mélangé» (sulfures et non-sulfures) ou simplement de «non sulfuré». Les gîtes de remplacement des roches encaissantes se forment lorsque les métaux usuels libérés par l'oxydation des sulfures sont transportés par des solutions supergènes entraînées dans un mouvement descendant ou divergent pour former des concentrations minéralisées de remplacement dans les roches encaissantes. Dans le district de Salmo, les zones de sulfures de remplacement direct surmontent les amas sulfurés dans lesquels elles ont remplacé les sulfures et les carbonates en formant de vastes masses irrégulières de remplacement, des encroûtements et du remplissage d'espaces ouverts. Ces zones se composent surtout d'hématite, de goethite, d'hémimorphite [Zn4Si2O7(OH)2·H2O], de quantités secondaires d'hydrozincite [Zn5(CO3)2(OH)6], de cérussite [PbCO3] et de traces de willémite [Zn2SiO4]. Les zones de remplacement se composent principalement d'hémimorphite et d'occurrences locales d'oxydes de fer, d'hopéite [Zn3(PO4)2·4H2O] et de tarbuttite [Zn2(PO4)(OH)]. Aucun vestige de sulfures n'a été observé dans les zones de remplacement. Les gîtes non sulfurés du district de Salmo se sont formés par une météorisation prolongée de minéralisations de type Mississippi-Valley qui ont été soumises à une dissolution et une oxydation du protominerai de pyrite, sphalérite et galène. La météorisation a aussi entraîné un lessivage du Zn très mobile, du Pb moins mobile et a laissé sur place les oxydes de fer, tout en entraînant la précipitation de silicates à Zn et à Pb à l'intérieur du protominerai ou à distance de celui-ci.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Plusieurs gisements de sulfures encaissés dans des roches carbonatées dans le district de Salmo du sud de la Colombie-Britannique ont un lien avec des zones près de la surface qui sont riches en oxydes de fer et contiennent du Zn et du Pb. Les zones rouges et blanches (appelées chapeaux de fer) se sont formées quand des gisements de métaux communs contenant des sulfures encaissés dans des roches carbonatées ont subi une météorisation intense et que des métaux ont été libérés par l'oxydation de minéraux de sulfures il y a environ 10 millions d'années. La plupart des chapeaux de fer dans le sud de la C.-B. sont rouges et comprennent les minéraux suivants : oxydes-hydroxydes de fer, hématite, hémimorphite, hydrozincite mineur et vestiges des minéraux parents des sulfures (pyrite, sphalérite, galène, pyrrhotite locale et arsénopyrite rare). Les zones blanches comportent des carbonates et de l'hémimorphite et ont des teneurs variables d'oxydes-hydroxydes, de goethite et d'hématite.
GEOSCAN ID292535