GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSulfur isotope geochemistry and 187Re-187Os temporal constraints on the formation of polymetallic iron-oxide-dominated deposits in the Great Bear magmatic zone, NWT, Canada
AuteurAcosta-Góngora, P; Gleeson, S A; Creaser, R; Taylor, B E; Samson, I M; Ootes, L; Corriveau, L
SourceProceedings of the 12th Biennial SGA Meeting, volume 3; 2013 p. 1366-1369
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130028
ÉditeurSociety for Geology Applied to Ore Deposits
RéunionSGA2013 - The 12th Biennial SGA Meeting of The Society for Geology Applied to Ore Deposits; Upsala; SE; août 12-15, 2013
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC85N/10
Lat/Long OENS-117.0000 -116.5000 63.7500 63.5000
Sujetsisotopes; rapports isotopiques; rapports des isotopes de soufre; géochimie des éléments en trace; analyses des éléments en trace; magnetite; gîtes minéralogiques; gisements minéraux; oxydes de fer; cuivre; or; uranium; Zone de Great Bear Magmatic ; Dépôt de Nico ; géologie économique; géochimie
Illustrationsdiagrams
ProgrammeGisements polymétalliques - Zone magmatique du Grand lac de l'Ours (T.N-O.), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(disponible en anglais seulement)
The Great Bear magmatic zone (GBmz) contains several examples of iron oxide copper-gold (IOCG) mineralization including the Sue-Dianne and NICO deposits and other prospects like DAMP. The d34S values in pyrite, arsenopyrite and chalcopyrite from NICO range from 2.5permil to 6.7permil; pyrite from DAMP varies from - 0.1permil to 5permil. Conversely, chalcopyrite from Sue Dianne d34S has a dominantly negative signature ranging from - 7.7permil to 1permil. The preliminary d34S data have values close to 0permil suggesting an important magmatic contribution to the formation of IOCGs in the GBmz. However, some of the relatively 34S-enriched (> 5permil) and -depleted (<-5permil) signatures could also indicate that some of the sulphur found in these systems is derived from non-magmatic sources. In addition, 187Re-187Os dating of two molybdenite samples was carried out on NICO deposit. One sample represents a late stage of mineralization (NM3) within the main ore zone and has an age of ca.1865 .The second sample formed ca.1877 and was collected from a U±Cu- Mo- rich zone within the Southern Breccia. The 187Re- 187Os molybenite ages from NICO deposit also suggest a magmatic origin as they are correlative (within error) with plutonic events emplaced between 1866 Ma and 1875 Ma in this area.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Une ancienne ceinture volcanique dans la région du Grand lac de l'Ours (Territoires du Nord-Ouest) encaisse deux gîtes à métaux multiples de types oxyde de fer cuivre-or (Sue-Dianne et NICO). Des recherches ont été menées pour étudier l'origine et l'âge de la minéralisation. La chimie des minéraux sulfurés (pyrite, arsénopyrite et chalcopyrite) des gîtes étudiés et indices minéralisés affiliés indiquent que les magmas qui ont formé la ceinture volcanique étaient porteurs du soufre qui a mené à la formation de la minéralisation. Des sources non magmatiques y ont aussi contribuée. Les minéraux de sulfures riches en rhénium et osmium ont été datés à l'Université de l'Alberta. L'âge de la minéralisation est d'environ 1,877 milliards d'années et contemporain à la mise en place des plutons datés par RNCan entre 1866 Ma et 1875 Ma. Ce travail fait partie d'une étude doctorale à l'Université de l'Alberta financée par les programmes des adjoints de recherché (PAR) et de la Géocartographie de l'Énergie et des Minéraux (GEM) au sein du projet GEM Métaux multiples, région du Grand lac de l'Ours.
GEOSCAN ID292532