GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLithospheric geometry revealed by deep-probing magnetotelluric surveying, Melville Peninsula, Nunavut
TéléchargerTéléchargements
AuteurSpratt, J; Jones, A G; Corrigan, D; Hogg, C
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2013-12, 2013, 18 pages, https://doi.org/10.4095/292482
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292482
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC46J; 46O; 47A/03; 47A/04; 47A/05; 47A/06; 47A/11; 47A/12; 47A/13; 47A/14; 47B/01; 47B/08; 47B/09; 47B/16; 47C/01; 47C/07; 47C/08; 47D/03; 47D/04; 47D/05; 47D/06; 47D/11; 47D/12
Lat/Long OENS-85.0000 -81.5000 69.7500 66.5000
Sujetslithosphère; croûte continentale; champ magnétotellurique; levés magnétotelluriques; interprétations magnétotelluriques; données magnétotelluriques; Archéen; roches sédimentaires; roches volcaniques; roches ignées; études de la croûte; structure de la croûte; evolution de la croûte; tectonique; géophysique; Paléozoïque; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; photographs; plots; models
ProgrammeGisements polymétalliques - Presqu'île Melville (Nunavut), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2013 06 21
RésuméDans le cadre d'un projet géoscientifique multidisciplinaire, une représentation de la structure de conductivité de la lithosphère sous la presqu'île Melville (Nunavut) a été obtenue à l'aide de méthodes magnétotelluriques (MT) de sondage de la lithosphère. Des modèles bidimensionnels de la résistivité indiquent une forte corrélation entre la structure de résistivité et les entités cartographiées à la surface. Une analyse des effets de distorsion et de la dimensionnalité structurale montre que, vers le nord à des profondeurs crustales, l'azimut de la direction géoélectrique est de 099°, ce qui est cohérent avec l'abondance de failles orientées est-ouest. Cependant, vers le sud et aux profondeurs du manteau, l'azimut de la direction géoélectrique est de 034°, ce qui est similaire à celui de la direction structurale à l'échelle régionale. Les données montrent des entités moins résistives, presque verticales, qui traversent le bloc crustal hautement résistif de Prince Albert de l'Archéen jusqu'à la base de la croûte et qui peuvent être mises en corrélation avec les lignes de faille en surface. Les roches métasédimentaires du Groupe de Penrhyn du Paléoprotérozoïque sont caractéristiques des résistivités extrêmement faibles associées à des métapélites graphiteuses. Selon les interprétations, une zone presque verticale de faible résistivité représenterait une zone de cisaillement marquant la limite nord du bloc de Repulse Bay de l'Archéen. Des variations de la structure de résistivité de la lithosphère mantellique laissent supposer des changements dans la structure ou la composition entre le bloc de Repulse Bay au sud et le bloc de Prince Albert au nord.
GEOSCAN ID292482