GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe Queen Charlotte Fault, British Columbia: seafloor anatomy of a transform fault and its influence on sediment processes
AuteurBarrie, J V; Conway, K W; Harris, P T
SourceGeo-Marine Letters vol. 33, no. 4, 2013 p. 311-318, https://doi.org/10.1007/s00367-013-0333-3
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120465
ÉditeurSpringer
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1007/s00367-013-0333-3
Mediaen ligne; numérique; papier
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Région extracotière
SNRC103B; 103C/16; 103F; 103G/04; 103J/04; 103K/01; 103K/02; 103K/03; 103K/04
Lat/Long OENS-133.0000 -132.0000 53.2500 52.7500
Sujetscaractéristiques structurales; topographie du fond océanique; failles; failles transformantes; bathymétrie; Faille de Queen Charlotte ; géologie marine; géologie structurale; géophysique
Illustrationslocation maps; photographs; plots
ProgrammeRisques géo marines, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
The Queen Charlotte Fault Zone (QCFZ) off western Canada is the northern equivalent to the San Andreas Fault Zone, the Pacific - North American plate boundary. Geomorphologic expression and surface processes associated with the QCFZ system have been revealed in unprecedented detail by recent seabed mapping surveys. Convergence of the Pacific and North American plates along northern British Columbia is well known, but how the QCFZ accommodates this convergence is still a subject of controversy. The multibeam sonar bathymetry data reveal, for the first time, evidence of a fault valley with small depressions on the upper slope, offshore central Haida Gwaii (Queen Charlotte Islands). The depressions form where strike-slip right-step offsets have realigned the fault due to oblique convergence. Core stratigraphy and radiocarbon dating of sediments within the fault valley and small depressions suggest that these features are recent in origin. In addition, the development of the fault valley and dislocation of submarine canyons control sediment migration from the continental shelf through to the lower slope. This interpretation of the geomorphic expression of major plate tectonic processes along the QCFZ can now be tested with new surveys subsequent to the October 2012 magnitude 7.7 earthquake.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La faille de la Reine-Charlotte, au large de Haida Gwaii en Colombie-Britannique, est en continuité avec la zone sismique qui s'étend de la Californie à l'Alaska. Une représentation visuelle de la faille sur le plancher océanique a été révélée avec une précision inégalée grâce à de récents relevés cartographiques du fond marin. La faille se trouve dans une petite vallée comportant, par endroits, de petites dépressions ou des entités semblables à des étangs, qui en interrompent le tracé continu. À chacune des petites dépressions, la position de la faille est légèrement décalée vers l'est. La faille recoupe également des canyons sous-marins qui s'étendent en direction ouest depuis la côte de Haida Gwaii vers les profondeurs de l'océan Pacifique, de sorte que les canyons sont déplacés du nord au sud et, dans certains cas, des gradins vers le bas se forment le long de l'axe des canyons lorsqu'ils traversent la faille.
GEOSCAN ID292424