GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAdapting Hazus for seismic risk assessment in Canada
AuteurNastev, M
SourceCanadian Geotechnical Journal vol. 51, no. 2, 2014 p. 217-222, https://doi.org/10.1139/cgj-2013-0080
LiensHazus Canada
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120462
ÉditeurNRC Research Press
RéunionGéoMontréal 2013, the 66th Canadian Geotechnical Conference and the 11th Joint CGS/IAH-CNC Groundwater Conference; Montreal; CA; Septembre 29 - Octobre 3, 2013
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cgj-2013-0080
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
Sujetsdangers pour la santé; risque sismique; risque de tremblement de terre; secousses séismiques; inondations; glissements de terrain; méthodes analytiques; géologie de l'ingénieur
ProgrammeQuantitative risk assessment, Géoscience pour la sécurité publique
RésuméMalgre le fait que les seismes sont reconnus comme un risque naturel majeur au Canada, ayant le potentiel de causer des pertes de vies, des dommages aux proprietes et des interruptions sociales et economiques, il demeure que la plupart des gestionnaires de risque et d'urgence manquent encore d'outils et d'orientation pour entreprendre des evaluations de risques rigoureuses. Recemment, Ressources Naturelles Canada (NRCan) a adopte Hazus, une methodologie de meilleure pratique standardisee developpee par l'US Federal Emergency Management Agency (FEMA), servant a` estimer les pertes potentielles causees par les risques naturels communs, comme les seismes, les inondations et les ouragans. Hazus combine la science, la connaissance en ingenierie et la modelisation numerique avec des systemes d'information geographique afin d'estimer les dommages physiques et les pertes economiques et sociales. En plus des secousses du sol, le modele de seisme considere les glissements de terrain, la liquefaction et la susceptibilite aux ruptures en fissures. Selon la severite des mouvements transitoires du sol et des deformations permanentes du sol, cinq etats de dommages potentiels (aucun, leger, modere, eleve, complet) sont utilises pour estimer la quantite de dommage structural et les pertes economiques et sociales associees. Cette note presente certaines caracteristiques typiques du modele Hazus Earthquake recemment adopte, avec une emphase sur les considerations des dommages causes par les seismes, et resume les activites en cours et les defis potentiels de l'implantation de ce modele au Canada
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Il a été reconnu qu'il n'existe pas des outils standardisés au Canada nécessaires pour entreprendre des évaluations rigoureuses des risques naturels. RNCan a entrepris une collaboration avec les ministères de l'Environnement, de la Défense et de la Sécurité publique pour promouvoir l'utilisation de Hazus, un outil développé par la US FEMA pour évaluer les risques naturels, au sein de la gamme des décideurs canadiens. Hazus combine la science, les connaissances techniques et la modélisation mathématique à des systèmes d'information géographique pour estimer les dommages physiques, des pertes économiques et sociales. Le modèle de tremblement de terre tient compte d'aléas sismiques suivants: secousses, glissements de terrain, liquéfaction et rupture de la faille. Le montant des dommages et pertes qui pourraient être encourus par l'environnement bâti et la population se fondent principalement sur l'intensité du mouvement transitoire du sol et par la déformation permanente du sol.
GEOSCAN ID292410