GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNew data from Late Ordovician-Early Silurian Mount Kindle Formation measured sections, Franklin Mountains and eastern Mackenzie Mountains, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargements
AuteurPope, M C; Leslie, S A
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2013-8, 2013, 14 pages, https://doi.org/10.4095/292389
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292389
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC96D; 96E
Lat/Long OENS-128.0000 -126.0000 66.0000 64.0000
Sujetsroches sédimentaires; roches carbonatées; carbonates; dolomitisation; grauwackes; milieu sédimentaire; assemblages fossiles; fossiles; lithofaciès; lithologie; lithostratigraphie; zones tectonostratigraphiques; corrélation; corrélations stratigraphiques; Formation de Mount Kindle ; sédimentologie; stratigraphie; tectonique; paléontologie; Paléozoïque; Silurien; Ordovicien
Illustrationslocation maps; stratigraphic columns; photographs; tables
ProgrammeCorridor et delta du Mackenzie, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2013 07 10
RésuméQuatre coupes mesurées de la Formation de Mount Kindle de l'Ordovicien tardif-Silurien précoce, à proximité de Norman Wells dans les Territoires du Nord-Ouest, indiquent que cette unité s'est formée sur une rampe carbonatée faiblement inclinée et a ensuite été dolomitisée. Les faciès les plus proches du rivage correspondent à des dépôts d'estran tidal qui passent, vers l'intérieur du bassin, à des packstones/ grainstones à bioclastes formés sur la crête de la rampe. Côté bassin de la crête de la rampe, on trouve des wackestones/packstones à bioclastes criblés de terriers, qui passent vers le bas de la rampe à des wackestones ou mudstones à bioclastes et à nodules de chert. L'abondance de la macrofaune (coraux, stromatopores, brachiopodes, bryozoaires, spongiaires et crinoïdes) dans cette unité indique qu'elle s'est formée dans des eaux chaudes. La majeure partie de la macrofaune a été silicifiée après la sédimentation. Une analyse préliminaire des conodontes indique que la base de la Formation de Mount Kindle est de l'Ordovicien tardif (Katien). On observe un changement marqué de la faune au niveau d'une discontinuité lithologique entre les packstones bioclastiques de milieu marin peu profond à circulation libre et les mudstones bioclastiques cherteux sus-jacents, que nous interprétons être la discordance de l'Ordovicien-Silurien qui divise la Formation de Mount Kindle en deux séquences distinctes.
GEOSCAN ID292389