GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreFirn profile changes in response to extreme 21st-century melting at Devon Ice Cap, Nunavut, Canada
AuteurBezeau, P; Sharp, M; Burgess, D; Gascon, G
SourceJournal of Glaciology vol. 59, no. 217, 2013 p. 981-991, https://doi.org/10.3189/2013JoG12J208
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120439
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.3189/2013JoG12J208
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC48H/05; 48H/06
Lat/Long OENS -83.5000 -82.0000 75.5000 75.2500
Sujetsdépôts glaciaires; antecedents glaciaires; glaciation; glaciologie; glace; champs de glace; épaisseur de la glace; concentration de glace; climat arctique; fluctuations climatiques; climat; neige; Calotte glaciaire de Devon ; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'environnement; stratigraphie; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; stratigraphic columns; tables; plots
ProgrammeGestionn aire de programme - sciences de changements climatiques, Géosciences de changements climatiques
Résumé(non publié)
L'évaluation des taux de variation de la masse des glaciers à l'échelle régionale à partir d'observations altimétriques répétées de source aérienne ou satellitaire nécessite l'établissement de suppositions de départ quant à la densité des matériaux ajoutés à la surface des glaciers, ou retirés de la surface de ceux-ci. Celle-ci peut varier aussi bien dans le temps que dans l'espace, particulièrement dans une période de réchauffement climatique comme celle qui se déroule dans l'Arctique canadien depuis 2005. Dans la présente étude, nous comparons les propriétés du névé relevées dans 20 carottes superficielles prélevées en 2012 à des altitudes de 1400 à 1900 m au-dessus du niveau de la mer sur la calotte glaciaire Devon à celles de mesures équivalentes effectuées sur 34 carottes prélevées aux mêmes endroits entre 2004 et 2011. La densité moyenne des 2,5 m supérieurs de la colonne du névé a augmenté de 13 à 80 %. Par conséquent, les taux mesurés d'augmentation de la densité dans le 1,25 m (équiv. en eau) supérieur de la couche de névé ont probablement entraîné un amincissement de cette couche à des taux de 0,021 à 0,168 m/a au cours de la période 2004-2012. Ces taux d'amincissement sont significatifs en regard des taux locaux de variation de la hauteur de la surface du névé mesurée par altimétrie laser aéroportée entre 2004 et 2012 (de -0,077 à -0,252 m/a) et indiquent que dans les périodes de réchauffement ou de refroidissement climatique, les taux de densification du névé doivent être tenus en compte lors de l'évaluation des taux de changement de masse à partir des variations mesurées de la hauteur.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié et disponible en anglais seulement)
Near surface layers (<60m) of the high elevation regions (>1400m a.s.l.) across the Canadian Arctic ice caps are composed primarily of firn, which is snow and/or low density porous ice greater that has survived at least 1 summer season. Through analysis of 34 shallow firn cores, firn temperature, and air temperature collected from the Devon Ice Cap, this study has documented a 13-80% increase in density and temperature of the near-surface firn over the past 7 years in response to rapid climate warming since 2005. These changes all indicate higher melt rates and increased infiltration and refreezing of meltwater within the firn layer. This strongly suggests that surface height decreases may be attributed to accelerated firn densification rather than to mass loss, and that changes in the rate of firn densification must be taken into account when estimating mass change rates of ice caps from geodetic surveillance methods.
GEOSCAN ID292356