GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreComment on "The application of CCR and GPR to characterize ice conditions at Parsons Lake, Northwest Territories" by Angelopoulos et al.
AuteurOldenborger, G A
SourceCold Regions Science and Technology vol. 100, 2014 p. 68-70, https://doi.org/10.1016/j.coldregions.2013.10.003
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120422
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.coldregions.2013.10.003
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC107B/15
Lat/Long OENS-134.0000 -133.0000 69.0000 68.7500
Sujetspergélisol; congélation du sol; glace fossile; températures au sol; levés de résistivité; résistivité; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géophysique
Illustrationsmodels
ProgrammeInfrastructures terrestres, Géosciences de changements climatiques
Résumé(disponible en anglais seulement)
As part of a permafrost characterization study using capacitively-coupled resistivity data, Angelopoulos et al. (2013) suggest a methodology for selecting the inversion damping factor based on the depth of investigation. I argue that the suggested methodology conflicts with the discrepancy principle which states that the damping factor should be chosen based on a target misfit. Furthermore, a misfit-based selection of the damping factor is required for the depth of investigation to provide a reasonable measure of model resolution in the context of noisy data.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cet article commente une publication récente portant sur l'application de la géophysique à la détection et la caractérisation du pergélisol près de Parsons Lake dans les Territoires-du-Nord-Ouest. Dans cette publication, les auteurs suggèrent une méthodologie traitant de certaines ambigüités présentes dans le traitement de données géophysiques permettant la génération d'images du sous-sol. Cependant, la méthode suggérée a des faiblesses importantes. Cet article décrit ces faiblesses et illustre avec des exemples comment elles peuvent conduire à une surinterprétation des données géophysiques et à une fausse représentation du sous-sol.
GEOSCAN ID292271