GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePreliminary in situ SHRIMP geochronological constraints on the tectonometamorphic evolution of Cumberland Peninsula, Baffin Island, Nunavut
TéléchargerTéléchargements
AuteurBerman, R G; Sanborn-Barrie, M; Hamilton, B M; Rayner, N; Young, M
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2013-7, 2013, 23 pages, https://doi.org/10.4095/292215
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292215
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC16E; 16K; 16L; 16M; 26H; 26I/01; 26I/02
Lat/Long OENS-66.5000 -60.5000 67.5000 64.7500
Sujetsévolution tectonique; interprétations tectoniques; métamorphisme; roches sédimentaires métamorphosées; Archéen; monazite; déformation; géochronologie; tectonique; Précambrien
Illustrationslocation maps; Concordia diagrams; tables; photographs; photomicrographs
ProgrammeGisements polymétalliques - Péninsule Cumberland (île de Baffin, Nunavut), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2013 04 30
RésuméUne étude géochronologique préliminaire des roches métasédimentaires de la péninsule Cumberland, réalisée par datation in situ de la monazite à la microsonde SHRIMP, révèle une histoire métamorphique polycyclique qui contribue à fournir un cadre sur lequel peuvent s'appuyer les modèles tectoniques et métallogéniques régionaux pour le nord-est de la Laurentie. L'un des échantillons rend compte de la croissance de la monazite au Néoarchéen à 2785 ± 4 et à 2701 ± 6 Ma, cette dernière période permettrait, selon notre interprétation, de dater un épisode de déformation à l'Archéen (DA1) indiqué par la fabrique des inclusions dans le grenat. Trois échantillons, pour lesquels les âges de la monazite se situent entre 1897 ± 8 et 1881 ± 8 Ma, permettent d'interpréter un métamorphisme de contact régional au Paléoprotérozoïque (MP1) jusqu'au faciès des granulites associé à la mise en place de la suite plutonique de Qikiqtarjuaq, avec des caractéristiques texturales qui concordent avec la déformation DP1 pendant la mise en place des plutons. Six échantillons répartis dans toute la péninsule Cumberland indiquent une cristallisation de la monazite entre 1863 ± 5 et 1859 ± 7 Ma, permettant de dater le principal événement tectonométamorphique au faciès des amphibolites (MP2-DP2). Le moment où est survenu cet événement est similaire à celui qui a été déterminé ailleurs dans le craton de Rae (p. ex. île Southampton, ouest de la ceinture de Committee Bay), et reflèterait la collision entre le microcontinent Meta Incognita et le craton de Rae. La croissance ou la recristallisation de la monazite, vers 1840 Ma (MP3) d'après cinq échantillons et à 1805 ± 6 Ma (MP4) d'après un autre échantillon, aurait eu lieu après le pic thermique, pendant le métamorphisme tarditectonique à post-tectonique au faciès des amphibolites.
GEOSCAN ID292215