GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEvidence of late Ediacaran hyperextension of the Laurentian Iapetan Margin in the Birchy Complex, Baie Verte Peninsula, Northwest Newfoundland: implications for the opening of Iapetus, formation of Peri- Laurentian Microcontinents and Taconic - Grampian Orogenesis
AuteurVan Staal, C R; Chew, D M; Zagorevski, A; McNicoll, V; Hibbard, J; Skulski, T; Castonguay, S; Escayola, M P; Sylvester, P J
SourceGeoscience Canada vol. 40, no. 2, 2013 p. 94-117, https://doi.org/10.12789/geocanj.2013.40.006
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120367
ÉditeurAssociation géologique du Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.12789/geocanj.2013.40.006
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceTerre-Neuve-et-Labrador
SNRC12H/16; 12I/01
Lat/Long OENS-56.5000 -56.0000 50.2500 49.7500
Sujetsinterprétations tectoniques; cadre tectonique; milieux tectoniques; roches mafiques; roches ultramafiques; datations au uranium-plomb; gabbros; schistes; Supergroupe de Fleur De Lys ; Complexe de Birchy ; Groupe de Rattling Brook ; tectonique; géochronologie; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; tables; ternary diagrams; plots
ProgrammeCoordination de IGC-4, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(Sommaire)
Le complexe de Birchy de la peninsule de Baie Verte, dans le nord-ouest de Terre-Neuve, est constitue d'un assemblage de schistes mafiques, de roches ultramafiques et de metasediments qui sont coinces entre des massifs ophiolitiques d'ascendance oceanique de la Baie Verte au-dessus, et des metasediments du Supergroupe de Fleur de Lys de la marge de Humber des Appalaches en-dessous. Le complexe de gabbro de Birchy a donne une datation U-Pb sur zircon ID-TIMS correspon- dant a la fin de l'Ediacarien, soit 558,3 } 0,7 Ma, alors qu'un gabbro et un schiste tuface intermediaire montrent une datation LA-ICP-MS Concordia sur zircon de 564 } 7,5 Ma et 556 } 4 Ma, respectivement. Ces datations chevauchent la derniere phase de magmatisme de rift observee le long de la marge Humber des Appalaches du Nord (565-550 Ma). Les roches ultramafiques associees ont ete exhumees vers la fin de l'Ediacarien et leurs debris ont ete imbriques dans des roches sedimentaires. Les psammites de la Formation de Flat Point susjacente ont donne une population de zircons detritiques typique de la marge laurentienne de Humber des Appalaches du Nord. Les relations chronologiques et les caracteristiques du complexe de Birchy et du groupe de Rattling Brook adjacent, permettent de penser que ces roches ultramafiques pourraient etre des ecailles de manteau lithospherique continental qui auraient ete exhumees sur le plancher oceanique peu avant ou en meme temps que l'accretion magmatique de roches mafiques basaltiques de type dorsale medio-oceanique. Par consequent, elles seraient des vestiges d'une zone de transition ocean-continent formee au cours de l'hyper-extension de la marge de Humber avant l'apparition d'une dorsale medio-oceanique plus loin au large dans l'ocean Iapetus. Nous proposons que des microcontinents comme de Dashwoods et du groupe de Rattling Brook ont constitues respectivement un bloc de toit et un allochtone crustal d'extension, de la meme maniere que le bloc Brianconnais a ete isole lors de l'ouverture des bras oceaniques alpins de Ligurie-Piemont et de Valais.
GEOSCAN ID292170