GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDiamond sources beneath the Hall Peninsula, Baffin Island, Nunavut: preliminary assessment based on microdiamonds
AuteurNichols, K M A; Stachel, T; Pell, J A; Mate, D J
SourceCanada-Nunavut Geoscience Office, Summary of Activities 2012, 2013 p. 113-120 (Accès ouvert)
LiensOnline - En ligne
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120346
ÉditeurBureau géoscientifique Canada-Nunavut
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC25O/13; 25O/14; 25O/15; 25O/16; 25P/13; 25P/14; 26A/04; 26B
Lat/Long OENS -68.5000 -65.0000 65.0000 63.5000
Sujetspotentiel minier; kimberlites; diamant; roches sédimentaires; géologie économique; Paléozoïque
Illustrationslocation maps; photomicrographs; pie charts
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
RésuméCette étude fait partie du Programme géoscientifique intégré de la péninsule Hall, du Bureau géoscientifique Canada-Nunavut, un programme pluriannuel de cartographie du substratum rocheux et de la géologie de surface accompagnée d'études thématiques connexes. Les kimberlites de Chidliak, situées à 120 km au nord-est d'Iqaluit, sur la péninsule Hall dans le sud de l'île de Baffin, puisent dans des régions d'origine mantellique dont on ignore la paragenèse, l'âge et l'histoire; les kimberlites récemment découvertes se sont avérées diamantifères. Des 44 kimberlites (sur 62) soumises à l'essai pour les diamants, 41%contenaient des diamants de taille commerciale. Environ 740microdiamants (= 600 ìm) ont été fournis par la PeregrineDiamonds Ltd., aux fins de cette étude, dont 102, dans la plage de taille de 210 à 600 ìm, font l'objet du présent article. Les microdiamants ont été séparés de la kimberlite aux SRC Geoanalytical Laboratories de Saskatoon (Saskatchewan) aumoyen de techniques de broyage et de fusion caustique; les microdiamants ont ensuite été classés au tamis (600 ìm, 425 ìm, 300 ìm, 210 ìm, 150 ìm, 106 ìm).
Ce projet mettra l'accent sur les caractéristiques desmicrodiamants, notamment la morphologie, la couleur, la composition isotopique du carbone, la concentration en azote et les états d'agrégation des ions d'azote, en vue de circonscrire la source du manteau supérieur, le temps de séjour des microdiamants dans le manteau et leurs conditions de formation. Une fois la description physique des microdiamants établie, cette étude cherchera à localiser leurs éventuelles régions d'origine mantellique. Pour ce faire, il s'agira de déterminer les caractéristiques de l'azote et la composition isotopique du carbone dans les échantillons demicrodiamants en utilisant les analyses d'images à haute résolution spatiale (taille du point : 15 ìm) réalisées à l'aide d'une microsonde ionique perfectionnée de marque Cameca IMS1280. Nous présentons ici les résultats préliminaires pour les microdiamants provenant de deux échantillons de kimberlite (P5500 et P6807) provenant de la péninsule Hall.
GEOSCAN ID292137