GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGlacial history and drift prospecting in the Canadian Cordillera: recent developments
TéléchargerTéléchargements
AuteurPlouffe, A; Ferbey, T; Levson, V M; Bond, J D
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7261, 2012, 51 pages, https://doi.org/10.4095/292101
Année2012
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292101
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée à Plouffe, A; Ferbey, T; Levson, V M; Bond, J; (2012). Glacial history and drift prospecting in the Canadian Cordillera: recent developments, Prospectors and Developers Association Convention (PDAC), abstracts volume
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Yukon
SNRC95C; 95D; 95E; 105; 115; 116B/01; 116B/02; 116B/03; 116B/04; 82F/03; 82E/13; 82L/04; 82L/05; 82L/12; 82M/04; 82M/05; 92H/07; 92H/15; 92H/16; 92I; 92L; 92O/05; 92O/12; 92P; 93B/04; 93B/05; 93C/01; 93C/08; 93C/09; 93C/16; 93E/14; 93E/15; 93F; 93H/04; 93H/05; 93J/05; 93J/06; 93J/11; 93J/12; 93J/13; 93J/14; 93K; 93L/01; 93L/03; 93L/09; 93L/16; 93M/01; 93M/02; 93M/07; 93M/08; 93N; 93O/04; 94G; 94I/09; 94I/10; 94I/11; 94I/12; 94I/13; 94I/14; 94I/15; 94I/16; 104B/11
Lat/Long OENS-141.0000 -124.0000 64.2500 60.0000
Lat/Long OENS-128.0000 -116.0000 60.0000 49.0000
Sujetsexploration de dépôts glaciaires; écoulement glaciaire; directions des mouvements de la glace; profils de dispersion; dépôts glaciaires; tills; potentiel minier; topographie glaciaire; or; argent; plomb; zinc; cuivre; Calotte glaciaire de la Cordillère; Batholite d'Iron Mask ; Mine Faro ; Mine Gibraltar ; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Quaternaire
Illustrationslocation maps; cross-sections; photographs
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Diffusé2012 11 29
Résumé(Sommaire)
Depuis plus de 20 ans, les services géologiques provinciaux, territoriaux et fédéraux ont réalisé des levés géologiques des formations superficielles et d'échantillonnage des sédiments glaciaires (till) dans la Cordillère canadienne, l'objectif principal étant d'utiliser des méthodes de prospection glaciosédimentaire afin d'évaluer le potentiel minéral des régions couvertes par des sédiments glaciaires. Les levés ont consisté à traiter les échantillons de till en vue de leur analyse géochimique et à retracer, dans le substratum rocheux, la source des anomalies en amont de la direction de l'écoulement glaciaire. Plusieurs cibles d'exploration minérale ont été identifiées grâce à ces levés et ont fait l'objet d'un suivi par des sociétés d'exploration minérale. Le succès de ces levés et des travaux de suivi subséquents repose sur la reconstitution des écoulements glaciaires, basée sur la cartographie des sédiments glaciaires et des indicateurs d'écoulement glaciaire, allant de l'échelle des formes de relief (p. ex. les drumlins) à celle des affleurements (p. ex. les stries).
Au cours du dernier maximum glaciaire, la Cordillère canadienne était couverte par l'inlandsis de la Cordillère, qui était suffisamment épais pour s'écouler au-dessus des hauts sommets, autant ceux des Rocheuses que ceux de la chaîne Côtière. L'emplacement des régions sources glaciaires et des lignes de partage glaciaire a changé au cours de la dernière glaciation, de sorte que les directions de l'écoulement glaciaire pendant le dernier maximum glaciaire étaient différentes au début et à la fin de la glaciation. Le nord-ouest du Yukon n'a pas reçu suffisamment de précipitations pour que l'on y rencontre une accumulation de glace glaciaire importante. L'inlandsis de la Cordillère a laissé une empreinte claire sur le paysage, dont des reliefs glaciaires et des successions épaisses de sédiments glaciaires.
Les progrès récents et la recherche actuelle dans l'application de cette méthode de prospection glaciosédimentaire comprennent : 1) la reconnaissance de nombreuses directions d'écoulement glaciaire (y compris des inversions d'écoulement) et de configurations de dispersion glaciaire associées; 2) l'étude de minéraux indicateurs dans les sédiments, que l'on peut retracer jusqu'à des sources minéralisées dans le substratum rocheux; 3) la reconnaissance de traînées de dispersion riches en minéraux dans les zones de till épais (épaisseur > 30 m); 4) la mise en oeuvre de stratégies d'échantillonnage des sédiments de surface pour les terrains ayant échappé à l'englaciation du nord-ouest du Yukon.
GEOSCAN ID292101