GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLand subsidence induced by groundwater pumping, monitored by D-InSAR and field data in the Toluca Valley, Mexico
AuteurCalderhead, A I; Martel, R; Alasset, P -J; Rivera, A; Garfias, J
SourceCanadian Journal of Remote Sensing vol. 36, no. 1, 2010 p. 9-23, https://doi.org/10.5589/m10-024
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120196
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.5589/m10-024
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Lat/Long OENS-101.0000 -99.0000 20.0000 18.0000
Sujetseau souterraine; régimes des eaux souterraines; ressources en eau souterraine; écoulement de la nappe d'eau souterraine; circulation des eaux souterraines; débit d'affaissement; affaissement; budget hydrologique; aquifères; modèles; débits d'alimentation en eau; planification urbaine; géologie urbaine; télédétection; hydrogéologie; stratigraphie
Illustrationslocation maps; cross-sections; plots; tables; stratigraphic columns
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
RésuméLe pompage excessif de l'eau souterraine dans les aquifères compressible conduit à la subsidence, et peut potentiellement causer des dommages importants aux bâtiments et aux infrastructures. L'interférométrie différentielle est appliquée aux images SAR (D-InSAR) de la vallée de Toluca, au Mexique afin de mesurer l'affaissement régionale. Les résultats D-InSAR sont vérifiés avec des données de terrain. Un total de 30 images SAR de plusieurs senseurs ont étés acquises entre décembre 1995 et mai 2008. Quarante quatre paires D-InSAR ont été traitées dont 31 interférogrammes sont utilisables. ENVISAT ASAR avait généralement des lignes de bases (« baselines ») plus courtes (,500 m) que RADARSAT-1 et il y avait donc plus d'interférogrammes utilisables. La vérification des résultats a été fait avec deux systèmes d'extensomètres. Les argiles compressibles se compactent d'une façon relativement linéaire, oû les différents taux de compaction sont fonctions des propriétés géologiques et la charge hydraulique. L'affaissement total maximal d'un point situé dans la vallée entre novembre 2003 et mai 2008 est d'environ 40 cm. Il est estimé que le montant total maximum de subsidence depuis 1962 est de plus de 2,0 mètres.
GEOSCAN ID291834