GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreConodonts from the Ladinian - Carnian boundary at Glacier Spur, Williston Lake, northeastern British Columbia
AuteurGolding, M; Orchard, M J; Zonneveld, J P
SourceProceedings of the 21st Canadian Paleontology Conference; par Haggart, J M (éd.); Smith, P L (éd.); Canadian Paleontology Conference Proceedings no. 9, 2011 p. 29-30
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120094
Réunion21st Canadian Paleontology Conference; Vancouver; CA; août 19-22, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceColombie-Britannique
SNRC94b/02
Lat/Long OENS-123.0000 -122.5000 56.2500 56.0000
SujetsLadinien; Carnien; fossiles; lithologie; grès; silstones; roches carbonatées; biostratigraphie; Formation de Liard ; Ammonoidée; stratigraphie; paléontologie
Programmebassins sédimentaires du Yukon, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
La coupe du Glacier Spur au lac Williston se compose de 370 m de grès, de siltsone et de roches carbonatées attribués à la Formation de Liard. À l'intérieur de ces strates se trouve la limite Ladinien-Carnien, où la base du Carnien est définie par la première apparition de l'ammonoïde Daxatina canadensis. Cette limite se situe à 312,3 m au-dessus de la base de la coupe. Des études antérieures ont permis d'assembler une quantité de collections d'ammonoïdes et de conodontes. Une partie des résultats de ces études ont déjà été publiés, ce qui a mené à l'établissement d'une zonation des conodontes pour l'intervalle de la limite en Colombie-Britannique. La récolte d'échantillons additionnels de conodontes à la coupe du Glacier Spur et la réévaluation des collections existantes a permis de reconnaître de nouveaux morphotypes de conodontes qui pourraient revêtir une importance stratigraphique au Ladinien tardif et au Carnien précoce. Les nouvelles collections ont également permis d'accroître l'extension de certaines espèces de conodontes préalablement reconnues. Aucune faune n'a été récupérée de la partie inférieure de la coupe, mais des faunes de conodontes apparaissent à 223m, où l'espèce prédominante est Budurovignathus mungoensis. Paragondolella inclinata et Metapolygnathus polygnathiformis apparaissent à 311,7 m. B. mungoensis et M. polygnathiformis se maintiennent tous deux dans l'ensemble de la coupe, mais les collections les plus hautes renferment en prédominance P. inclinata. M. intermedius et P. sulcata apparaissent ensemble à 312,3 m, au même niveau que Daxatina. P. willistonensis apparaît dans les nouvelles collections à 313 m et n'avait jamais fait partie des collections antérieures de la coupe du Glacier Spur. Ces nouvelles collections ont aussi livré Neogondolella liardensis à 319,3 m, à un niveau plus bas dans la coupe que celui où il avait été récolté antérieurement. Au-dessus de ce niveau, N. liardensis devient l'espèce dominante. À 319,7 m, on a identifié un morphotype de Budurovignathus avec une arête accessoire qui pourrait revêtir une importance stratigraphique. L'apparition de Daxatina en association avec Budurovignathus mungoensis, Metapolygnathus polygnathiformis, M. intermedius, Paragondolella inclinata et P. sulcata se produit dans une unité de calcaire bioclastique appartenant à un cortège sédimentaire transgressif, et c'est ce qui se produit pour la limite dans l'ensemble des contreforts. Le changement d'espèce dominante de Budurovignathus à Paragondolella se produit juste au-dessous de la limite, à l'intérieur du même cortège transgressif, et cette transition pourrait être liée à un changement de la profondeur d'eau. Malgré son déclin, Budurovignathus est présent dans des collections plus hautes de la coupe du Glacier Spur et ailleurs on peut le trouver dans tout le Carnien inférieur.
GEOSCAN ID291472