GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreIridium anomaly, impact spherules, and Ni-rich spinels in an Upper Triassic (Norian) deep-sea deposit from Japan
AuteurSato, H; Onoue, T; Nakamura, T; Noguchi, T; Hatsukawa, Y; Osawa, T; Toh, Y; Koizumi, M; Orchard, M J; Nedachi, M; Ebihara, M
SourceProceedings of the 21st Canadian Paleontology Conference; par Haggart, J W (éd.); Smith, P L (éd.); Canadian Paleontology Conference Proceedings no. 9, 2011 p. 42-43
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120091
Réunion21st Canadian Paleontology Conference; Vancouver; CA; août 19-22, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Lat/Long OENS135.0000 137.0000 35.5000 34.5000
Sujetscratères météoriques; spinelle; Trias supérieur; argilites; Norien; nickel; iridium; géologie extraterrestre; Trias
Programmebassins sédimentaires du Yukon, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Le Trias tardif a été marqué par la formation de nombreuses et grandes structures d'impact sur Terre, dont celle d'un diamètre de 100 km de Manicouagan au Canada. Bien que l'âge du Trias tardif des structures d'impact soit bien encadré par des datations U-Pb, on ne connaît l'existence de dépôts constituant leurs éjectas que dans le sud-ouest de la Bretagne. Dans cet article, nous faisons part d'un dépôt de milieu marin profond du Trias supérieur au Japon qui renferme des sphérules, des spinelles riches en Ni ainsi qu'une anomalie en iridium, qui constituent tous des caractéristiques d'éjectas d'impact.
Les sphérules et les spinelles riches en Ni ont été découverts dans une couche de claystone (d'une épaisseur d'environ 5 cm) dans une succession de chert à radiolaires du Trias supérieur (Norien moyen à tardif) du terrane de Minoi, dans le centre du Japon. La base de la couche contient de 10 à 15 % (en volume de roche) de sphérules vertes. La dimension des sphérules varie de 200 à 300 µm. L'analyse par diffraction des rayons X au Synchrotron indique que les sphérules sont constitués principalement de clinochlore. Des sphérules renferment une grande proportion de petits cristaux automorphes à subautomorphes de spinelles riches en Ni oxydés. Ces spinelles ont une dimension de 5 à 20 µm et présentent communément des morphologies dendritique, squelettique ou octaédrique. Ils se distinguent des spinelles ignés typiques par des contenus plus élevés en NiO (1,1-3,4 % en poids) et en Fe3+. Ces caractéristiques des cristaux de spinelle les rendent semblables aux spinelles riches en Ni que l'on trouve à la limite Crétacé-Paléogène.
L'examen de la couche argileuse à l'aide d'un système d'analyse multiple du rayonnement gamma après activation neutronique révèle que les sphérules et les spinelles riches en Ni se manifestent en association avec des contenus anormalement élevés en iridium, pouvant atteindre 40 ppb, comparables à ceux trouvés à la limite Crétacé-Paléogène. La découverte d'une anomalie en iridium, de sphérules et de spinelles riches en Ni dans le claystone du Norien au Japon donne à penser qu'il s'agit là d'un important registre d'un impact extraterrestre au Trias tardif. De la recherche additionnelle est nécessaire à la confirmation de la source de cette couche de claystone du Norien au Japon, ainsi que pour mieux encadrer l'origine des sphérules de clinochlore et des spinelles riches en Ni.
GEOSCAN ID291468