GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreStratigraphic architecture of the Ladinian-Carnian boundary interval in the Peace River Foothills and Front Ranges, northeastern British Columbia
AuteurZonneveld, J P; Balini, M; Golding, M; Orchard, M J
SourceProceedings of the 21st Canadian Paleontology Conference; par Haggart, J W (éd.); Smith, P L (éd.); Canadian Paleontology Conference Proceedings no. 9, 2011 p. 54-55
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120089
Réunion21st Canadian Paleontology Conference; Vancouver; CA; août 19-22, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceColombie-Britannique
SNRC93O/14NE; 94B/03SE
Lat/Long OENS-123.5000 -123.0000 56.0833 55.9167
SujetsTrias moyen; Trias supérieur; Ladinien; Carnien; fossiles; biostratigraphie; milieu sédimentaire; trangressions; configurations lit; analyses stratigraphiques; calcaires; grès; lithologie; silstones; zones fossilifères; Formation de Toad ; Formation de Liard ; Formation de Ludington ; Formation de Charlie Lake ; Ammonoidée; paléontologie; stratigraphie; Trias
Programmebassins sédimentaires du Yukon, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
La limite du Trias moyen-supérieur (=Ladinien-Carnien) dans les contreforts des Rocheuses à la hauteur de la rivière de la Paix se situe dans la partie supérieure des formations de Toad, de Liard, de Ludington et de Charlie Lake. Dans les coupes en affleurement les plus à l'ouest, comme celle d'Ursula Creek, cette limite coïncide approximativement avec le contact lithostratigraphique entre les formations de Toad et de Ludington. Malgré les indices sédimentologiques qui démontrent que les deux formations se sont déposées dans des milieux extracôtiers, bien en dessous du niveau de base des vagues de tempête, le contact lithostratigraphique présente des indices d'une disconformité sédimentaire (c.-à-d. la présence d'un résidu de déflation intraclastique et l'absence de zones biostratigraphiques). À l'est (c.-à-d. Brown Hill, West Glacier Spur et Folded Hill), nous proposons ici de placer la limite Ladinien-Carnien au sein d'une succession globalement transgressive des formations de Toad et de Liard, qui surmonte une mince langue de la Formation de Charlie Lake. Des couches de grès à prédominance quartzeuse, riche en bioclastes et à stratification oblique en auge sont surmontées en concordance par une série de couches de calcaire à prédominance de brachiopodes et, secondairement, de couches de grès. Les couches à brachiopodes ont livré des ammonoïdes (Nathorstites mcconneli, Lobites ellipticus et Muensterites glaciensis) ainsi que des conodontes (Budurovignathus mungoensis et Paragondolella inclinata), ce qui laisse croire à un dépôt du Ladinien sommital. Ces couches sont surmontées en contact franc par une épaisse succession de siltsone à lamination plane et à lamination de rides qui a livré des ammonoïdes mal préservés rapportés provisoirement à Daxatina canadensis ainsi que des faunes de conodontes qui renferment Paragondolella? sulcata, P. willistonensis et Neogondolella liardensis, ce qui indique un dépôt au Carnien initial. Nos travaux révèlent que la limite Ladinien-Carnien dans la zone d'affleurement des contreforts et de la chaîne frontale des Rocheuses à la hauteur de la rivière de la Paix se situe dans une succession globalement transgressive plutôt qu'au niveau d'un important bas niveau marin comme on l'avait antérieurement supposé. De plus, la corrélation de la succession affleurante avec des strates équivalentes en profondeur à l'est soutient les données biostratigraphiques préliminaires qui indiquent que la discordance dans le Membre de Copin de la partie médiane de la Formation de Charlie Lake s'est formée au Carnien et non à la limite Ladinien-Carnien comme d'autres l'ont proposé.
GEOSCAN ID291466