GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNew conodont data from Waili (South China) and Mud (Northern India) and implications for the definition of the Induan-Olenekian boundary
AuteurGoudemand, N; Orchard, M; Krystyn, L; Brühwiler, T; Ware, D; Brayard, A; Galfetti, T; Bucher, H
SourceXVII International Congress on the Carboniferous and Permian, abstracts; par Hakansson, E (éd.); Trotter, J A (éd.); Geological Survey of Western Australia, Record 2011/20, 2011 p. 62
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120087
RéunionXVII International Congress on the Carboniferous and Permian; Perth; AU; juillet 3-8, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsdistribution de fossiles; fossiles stratigraphiques; assemblages fossiles; stratigraphie paléontologique; biostratigraphie; Trias inférieur; Trias moyen; paléontologie; Mésozoïque; Trias
Programmebassins sédimentaires du Yukon, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
De nouvelles collections de conodontes provenant de Waili (Guangxi, sud de la Chine) et de Mud (Himachal Pradesh, Inde), cette dernière localité étant pressentie comme point stratotypique mondial pour la limite Induen-Olénékien, nous amènent à décrire plusieurs nouveaux taxons et de reconnaître plusieurs nouveaux morphotypes des groupes neospathodid dieneri, cristagalli, pakistanensis et waageni.
En se fondant sur notre taxonomie révisée, nous avons réévalué le matériel publié sur la coupe de Pingdingshan Nord près de Chahu (sud de la Chine), l'autre localité pressentie point stratotypique mondial pour la limite Induen-Olénékien. Nos déterminations révisées permettent d'établir de nouvelles biozonations locales à plus haute résolution en se fondant sur l'approche plus robuste de l'association maximale. Notre nouveau schéma biochronologique de part et d'autre de la limite Induen-Olénékien affiche une bonne reproductibilité latérale dans le domaine téthysien. Nous traitons également d'intercalibration avec la biostratigraphie des ammonoïdes et des implications en ce qui a trait à la définition de la limite Induen-Olénékien.
GEOSCAN ID291464