GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreIs Chiosella timorensis a good index for the Olenekian-Anisian Boundary?
AuteurGoudemand, N; Orchard, M; Bucher, H; Jenks, J
SourceXVII International Congress on the Carboniferous and Permian, abstracts; par Hakansson, E (éd.); Trotter, J A (éd.); Geological Survey of Western Australia, Record 2011/20, 2011 p. 61
LiensOnline - En direct
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120086
RéunionXVII International Congress on the Carboniferous and Permian; Perth; AU; juillet 3-8, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsdistribution de fossiles; assemblages fossiles; fossiles stratigraphiques; Anisien; biostratigraphie; Trias inférieur; Trias moyen; stratigraphie paléontologique; paléontologie; Mésozoïque; Trias
Programmebassins sédimentaires du Yukon, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Le niveau de première apparition du conodonte Chiosella timorensis a été proposé comme repère stratigraphique à l'échelle planétaire de la limite Olénékien-Anisien (limite du Trias précoce-moyen). Cependant, nous avons récemment identifié C. timorensis dans un échantillon du Nevada qui renfermait également des ammonoïdes caractéristiques de la Zone à Haugi de la fin du Spathien. Nous examinons en quoi cette découverte remet en cause notre compréhension des liens phylogéniques parmi les conodontes présents à proximité de la limite Induen-Olénékien. En se fondant sur une réévaluation du matériel provenant de Desli Caira (Roumanie) et de Guandao (sud de la Chine), les deux points stratotypiques mondiaux proposés pour la limite Olénékien-Anisien, nous proposons un nouveau schéma biochronologique pour cet intervalle de temps.
GEOSCAN ID291463