GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe Paint Pots, Kootenay National Park, Canada - a natural acid spring analogue for Mars
AuteurGrasby, S E; Richards, B C; Sharpe, C E; Brady, A L; Jones, G M; Dunfield, P F
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 50, 2013 p. 94-108, https://doi.org/10.1139/e2012-060 (Accès ouvert)
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120060
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e2012-060
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC82N/01
Lat/Long OENS-116.1667 -116.0833 51.2000 51.1333
Sujetsacidité; précipitation acide; métaux en trace; plomb; zinc; arsenic; sulfures; oxydation; sources; géochimie de l'eau de source; peuplements biologiques; géochimie de l'eau; Mine Monarch ; Mine Kicking Horse ; géochimie; géologie de l'environnement; géologie extraterrestre; hydrogéologie
Illustrationslocation maps; photographs; tables; cross-sections; pie charts
ProgrammeLes géosciences pour les sources d'énergie du futur, Évaluations géothermiques
RésuméLes « Paint Pots » (pots de peinture) forment un système naturel de source acide Fe-SO4 le long de la crête Kicking Horse, une imposante entité géologique qui a contrôlé l'écoulement des fluides et la minéralisation au cours des époques géologiques. Le pH très bas (~3) et les concentrations extrêmement élevées de métaux traces des sources sont anormales et dépassent de beaucoup les limites établies pour la santé (Zn = 35,8 mg/L, Pb = 0,461 mg/L, As = 82,7 ppb). Les isotopes du soufre (d34S et d18O dans le sulfate = respectivement +11,4 et -12,1 pourmille) concordent avec une oxydation des sulfures. Les calculs de bilan de masse indiquent que le contenu acide et métallique des sources proviendrait de la météorisation naturelle d'un minerai avoisinant, riche en pyrite. Plusieurs types de gîtes minéraux se retrouvent le long de la crête Kicking Horse et le type « Mississippi Valley » (MVT) concorde le plus avec la provenance des eaux de source. À l'exutoire de la source, les eaux riches en Fe s'oxydent, formant de grands cônes de précipités de Fe-O, surtout sous forme de goethite. Une communauté microbienne diversifiée a été identifiée au site et elle est distincte de celles trouvées aux sites de drainage minier acide. À un site, il y avait une proportion élevée de la division candidate bactérienne WPS-2; c'est la première fois que ce groupe a été détecté en tant que le principal phylum dans une communauté. Comparés aux sites de drainage acide minier, à influence anthropique, étudiés à ce jour en tant qu'analogues à la planète Mars, les organismes non de culture uniques trouvés dans les « Paint Pots » fournissent un site analogue distinct qui peut offrir des aperçus de la diversité des organismes extrêmophiles dans des environnements plus naturels.
GEOSCAN ID291429