GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreInitial rifting and break-up between Nova Scotia and Morocco: Insight from new magnetic models
AuteurDehler, S A
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 49, no. 12, 2012 p. 1385-1394, https://doi.org/10.1139/e2012-073 (Accès ouvert)
Année2012
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120024
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e2012-073
Mediapapier; numérique; en ligne
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard
SNRC10; 11; 20A; 20B; 20G; 20H; 20I; 20J; 20O; 20P; 21A; 21B; 21G; 21H; 21I; 21J; 21O; 21P
Lat/Long OENS-68.0000 -56.0000 48.0000 40.0000
Sujetscrevasses; décrochement horizontal; dérive des continents; interprétations tectoniques; modèles tectoniques; antécédents tectoniques; interprétations géophysiques; établissement de modèles; établissement de modèles magnétiques; tectonique; géophysique
Illustrationslocation maps; profiles; models
ProgrammeAnalyse de bassin et ressources géoscientifiques, Géoscience en mer
RésuméDe nouveaux modèles de données magnétiques sont présentés; ils donnent des aperçus des premières étapes de distension et de rupture entre le Maroc et la Nouvelle-Écosse. Les bordures ont commencé a` se former durant la distension au Trias tardif et la séparation au Jurassique moyen de la plaque nord-américaine de la plaque africaine; elles présentent, sur toute leur longueur, des variations importantes de la structure profonde de la croûte, du style des failles et de la géométrie du bassin. Les portions centrale et nord-est de la bordure de la Nouvelle-Écosse présentent des caractéristiques d'une bordure pauvre en magma, avec un fort niveau d'amincissement de la croûte et une zone complexe de transition océan-continent présentant peu d'évidences directes de volcanisme. Par contre, la bordure du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse présente des caractéristiques clairement reconnaissables d'une bordure de distension de style volcanique, incluant des séquences de réflecteurs a` pendage vers la mer qui sont interprétées comme étant des épanchements volcaniques pardessus le socle associés a` la distension. Ces séquences de réflecteurs a` pendage vers la mer concordent avec une forte anomalie linéaire, l'anomalie magnétique de la Côte Est, qui partage de nombreuses caractéristiques avec l'anomalie magnétique de la Côte Ouest-Africaine. Les deux anomalies magnétiques changent de caractère et leur amplitude diminue vers le nord, le long des bordures. Les nouveaux modèles montrent la décroissance attendue de matériel de source magnétique vers l'extrémité nord-est de la bordure et suggèrent que de modestes quantités de matériel igné, mis en place a la bordure de la croûte continentale amincie ou a` proximité de cette dernière, concorderont avec les anomalies observées dans cette section de la bordure pauvre en magma. Ces nouvelles interprétations et les évidences qui les supportent indiquent que le volcanisme était un facteur sur une grande partie de la bordure durant le début de la distension entre la Nouvelle-Écosse et le Maroc.
GEOSCAN ID291382