GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMicro-seismicity in the southwestern Yukon, Canada
AuteurMeighan, L N; Mazzotti, S; Cassidy, J
SourceSeismological Society of America (SSA) 2012 Meeting Abstracts; 2012 p. 1
LiensOnline - En ligne
Année2012
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20110405
RéunionSeismological Society of America, Annual Meeting; San Diego; US; avril 17-19, 2012
Documentlivre
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée Meighan, L N; Mazzotti, S; Cassidy, J; (2012). Micro-seismicity in the southwestern Yukon, Canada, Seismological Research Letters vol. 83 no. 2
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC115F/07; 115F/10
Lat/Long OENS-141.0000 -140.7500 61.7500 61.2500
Sujetssismicité; réseau de mesure; levés sismiques; interpretations sismiques; interprétations tectoniques; cadre tectonique; milieux tectoniques; Faille de Duke River ; Faille de Denali ; tectonique; géophysique
ProgrammeTargeted Hazard Assessments in Northern Canada, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(non publié)
À l'été 2010, un nouveau réseau sismique à plus haute densité a été déployé dans le sud-ouest du Yukon, ce qui a permis pour la première fois de détecter la microsismicité avec une plus grande précision quant au lieu et à la profondeur. Ce jeu de données fournira une meilleure compréhension des liens entre la microsismicité, la tectonique et la structure en surface du nord de la Cordillère canadienne. La région à l'étude est tectoniquement et sismiquement active et correspond à une zone de transition entre une tectonqiue de coulissage au sud et une tectonique de collision dans la région de Yakutat. Un soulèvement rapide, un épaississement crustal et une forte sismicité dans le secteur voisin du massif St. Elias et des monts Chugach sont principalement causés par la collision dans le golfe de l'Alaska du bloc de Yakutat, un petit terrane océanique-continental qui se déplace vers le nord-ouest solidairement avec la plaque du Pacifique, le long de la marge ouest de l'Amérique du Nord. Les résultats préliminaires obtenus à l'aide du nouveau réseau sismique montre pour la première fois un amas de tremblements de terre allongé selon un axe de direction nord-est depuis un point juste au sud de la faille de Duke River (près de 61,5 oN et 141 oW) jusqu'au voisinage de la faille de Denali au nord-est. Une analyse détaillée ainsi que des opérations de repositionnement sont présentement en cours afin d'examiner les liens potentiels avec des failles en surface et la possibilité d'un transfert des contraintes sur le continent. Des analyses préliminaires de la microsismicité révèlent également des valeurs de b (de la loi de Gutenberg-Richter) significativement différentes pour l'amas d'allongement nord-est (b=1,1 ± 0,2) et la faille de Duke River (b=0,8 ± 0,1). Les segments nord et sud de la faille de Denali présentent des valeurs semblables de b (b=0,9 ± 0,1). En outre, nous avons effectué une analyse préliminaire de la séquence de répliques sismiques à la suite du tremblement de terre de M=4,4 du 3 août 2011 qui s'est produit le long du segment de la faille de Denali près de la frontière Canada - É.-U.
GEOSCAN ID290148