GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreU-Pb zircon age of an Ordovician tuff in southeast Yukon: implications for the age of the Cambrian-Ordovician boundary
AuteurPigage, L C; Crowley, J L; Pyle, L J; Abbott, J G; Roots, C F; Schmitz, M D
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 49, 2012 p. 732-741, https://doi.org/10.1139/E2012-017
Année2012
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20110362
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E2012-017
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC95E/07; 95E/08; 95E/09; 95E/10
Lat/Long OENS-126.6228 -126.3708 60.6394 60.3653
Sujetsanalyses; datations au uranium-plomb; datations au zircon; microfossiles; fossiles; biostratigraphie; lithologie; calcaires; tufs volcaniques; roches volcaniques; zones fossilifères; rapports isotopiques; Formation de Sunblood ; Graptolites; géochronologie; paléontologie; stratigraphie; Ordovicien; Cambrien
Illustrationslocation maps; geological sketch maps; cross-sections, stratigraphic; tables; photomicrographs; graphs
ProgrammeMétaux communs - La région de Coal River, Yukon (bassin de Selwyn), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméTrois occurrences de fossiles de conodontes situées stratigraphiquement au-dessus et en dessous d'un tuf rhyolitique dans la Formation de Crow de l'Ordovicien inférieur du sud-est du Yukon placent le tuf dans la zone à Rossodus manitouensis et possiblement dans la zone à Rossodus tenuis du Trémadocien précoce. Des âges par datation U--Pb ont été obtenus de zircons provenant du tuf qui ont été caractérisés par cathodoluminescence et abrasés chimiquement afin de minimiser la possibilité de dater des grains contenant des composantes plus anciennes ou ayant perdu du Pb respectivement. Six âges U--Pb obtenus de grains présentant un zonage oscillatoire parallèle sont équivalents pour un âge 206Pb/238U moyen pondéré de 491,04 ± 0,13 Ma. Ces grains sont interprétés comme étant des cristaux volcaniques primaires cet âge U--Pb reflétant donc l'âge de dépôt du tuf. Quatre autres âges obtenus de grains à zonage sectoriel sont légèrement plus vieux allant jusqu'à 492,0 Ma. Il s'agirait de cristaux hérités ou recyclés de roches volcaniques plus anciennes. La limite Cambrien--Ordovicien telle qu'elle est actuellement définie se situerait sous le tuf dont elle serait séparée par au moins deux biozones à conodonte qui représenteraient au moins 2,25 Ma étant donné que le sommet de la zone à graptolite à Rhabdinopora flabelliformis parabola est plus âgé que la base de la zone à conodonte à Rossodus tenuis. Les données pour le sud-est du Yukon suggèrent que à l'échelle planétaire la limite Cambrien--Ordovicien est plus reculée (>493,3 Ma) que ce qu'indiquaient les estimations antérieures qui la situaient à ~488 et 491 Ma à la lumière d'âges 207Pb/206Pb existants obtenus de zircons.
GEOSCAN ID289886