GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe provenance of Middle Jurassic sandstones in the Scotian Basin: petrographic evidence of passive margin tectonics
AuteurLi, G; Pe-Piper, G; Piper, D J W
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 49, 2012 p. 1463-1477, https://doi.org/10.1139/e2012-061 (Accès ouvert)
Année2012
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20110319
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e2012-061
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS -66.0000 -57.0000 45.0000 42.0000
Sujetsroches sédimentaires; sedimentation; grès; origine; pétrographie; Formation de Mohican ; Terrane de Meguma ; tectonique; géologie marine; sédimentologie; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique; Trias
Illustrationslocation maps; stratigraphic sections; plots; ternary diagrams; photomicrographs
ProgrammeAnalyse de bassin et ressources géoscientifiques, Géoscience en mer
RésuméL'évolution tectonique et géomorphologique de la marge Néo-Écossaise et de son arrière-pays est peu connue entre la distension au Trias tardif et la progradation des principaux deltas au début du Crétacé. La présente étude a déterminé la provenance sédimentaire des grès de la Formation de Mohican (Jurassique moyen), à partir de trois puits, au moyen de minéraux lourds et de chimie minérale. Les minéraux indicateurs, tels que l'xénotime, l'ilménite altérée et diverses variétés de grenat et de tourmaline, sont similaires à ceux trouvés dans les grès (Hauterivien-Barrémien) de l'ouest du bassin Scotian et qui proviennent presque exclusivement du terrane de Meguma. Les puits adjacents à la dorsale Canso ont plus de zircon et moins d'ilménite, indiquant une plus grande contribution de remaniement polycyclique, mais avec la source ultime dans le terrane de Meguma. Le zircon et l'ilménite provenaient probablement en partie des grès (Carbonifère) de la partie continentale orientale de la Nouvelle-Écosse et de l'île du Cap Breton. Tout drainage par des rivières à partir de terranes intérieurs des Appalaches était dérivé soit a` travers le bassin de Fundy ou entrait la partie la plus à l'est du bassin Scotian, là où la Formation de Mohican atteint une épaisseur de 5,5 km, le long de la prolongation linéaire de la faille transformante du sud-ouest des Grands Bancs. De tels sédiments n'ont pas atteint la dorsale Canso, suggérant que la zone de la faille Cobequid-Chedabucto dans le graben Orpheus ne constituait pas une caractéristique physiographique importante. Cette paléogéographie, contrôlée par la tectonique au Jurassique moyen, est passablement différente de celle durant la distension active au Trias tardif - Jurassique précoce. La quiescence au Jurassique moyen a été suivie au Tithonien-Crétacé inférieur d'un nouveau soulèvement associé a` de la distension des Grands Bancs d'Ibéria et du Labrador du Groenland.
GEOSCAN ID289693