GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreIntegrated data sets from a buried valley borehole, Champlain Sea basin, Kinburn, Ontario
TéléchargerTéléchargements
AuteurMedioli, B E; Alpay, S; Crow, H L; Cummings, D I; Hinton, M J; Knight, R D; Logan, C; Pugin, A J -M; Russell, H A J; Sharpe, D R
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2012-3, 2012, 20 pages, https://doi.org/10.4095/289597
Année2012
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/289597
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceOntario
SNRC31F/08
Lat/Long OENS-76.5000 -76.0000 45.5000 45.2500
Sujetsvallées enfouies; aquifères; roches sédimentaires; argiles; bassins; analyses du bassin; interpretations sismiques; données sismiques; levés sismiques; levés de reflexion sismiques; dépôts glaciomarins; faciès; Bassin de Champlain Sea ; hydrogéologie; géophysique; stratigraphie; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; seismic sections; stratigraphic columns; plots; photomicrographs
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
Diffusé2012 04 11
RésuméUn sondage continu de 97 m (GSC-BH-JSR-01) situé près de Kinburn (Ontario) contribue à améliorer nos connaissances sur la géologie, l'hydrogéologie et les propriétés géotechniques des bassins glaciaires riches en argile, et du bassin de la Mer de Champlain en particulier. Les données sur les propriétés physiques, la géophysique en sondage, la composition géochimique de sédiments en vrac (déterminée par un analyseur portable à fluorescence de rayons X), l'analyse micropaléontologique, et la géochimie de l'eau interstitielle ont été intégrées à des descriptions sédimentologiques détaillées afin de produire un jeu de données multidisciplinaires similaire à ceux des sondages surnommés «golden spikes» (clous d'or), situés dans le sud de l'Ontario. Les données de sismique-réflexion fournissent un cadre architectural pour le bassin, permettant d'interpréter ces résultats. Selon les interprétations, le jeu de données de Kinburn documente le retrait de la nappe glaciaire dans la région, l'incursion de la Mer de Champlain et le retrait des eaux marines du bassin pendant le recul continu de la glace et le relèvement isostatique. L'ensemble des sédiments repose dans un bassin du socle rocheux et comprend une unité basale à grains grossiers (peut-être un esker), sur laquelle reposent près de 90 m de sédiments marins riches en argile (connus localement sous le nom d'argile à Leda), coiffés d'un faciès non marin, riche en silt, d'une épaisseur de 8 m. En fin de compte, les données sédimentologiques, stratigraphiques et géochimiques obtenues du sondage «golden spike» de Kinburn permettront d'avoir une meilleure compréhension des sédiments glaciomarins de la Mer de Champlain dans l'est de l'Ontario et dans l'ouest du Québec. La grande épaisseur de boue, la conservation des caractéristiques chimiques de l'eau interstitielle, et les jeux de données multidisciplinaires font du site de Kinburn un site de référence clé pour la géologie, l'hydrogéologie et l'évaluation des aléas sismiques dans le bassin de la Mer de Champlain.
GEOSCAN ID289597