GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGreat Slave TRACS - transportation risk in the Arctic to climatic sensitivity
AuteurWolfe, S A; Fraser, R; Kokelj, S V
Source39th Annual Yellowknife Geoscience Forum, abstracts of talks and posters; par Fischer, B J; Watson, D M; Northwest Territories Geoscience Office, Yellowknife Geoscience Forum Abstracts Volume vol. 2011, 2011 p. 124 (Accès ouvert)
LiensOnline - En ligne
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20110262
Réunion2011 Yellowknife Geoscience Forum; Yelloknife; CA; Novembre 15-17, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
Sujetsdépôts glaciaires; elements glaciaires; topographie glaciaire; pergélisol; sensitivité de terrain; types de terrain; gestion de terrains; techniques de cartographie; cartographie par ordinateur; télédétection; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'environnement; géologie de l'ingénieur; Nature et environnement
ProgrammeGéosciences de changements climatiques, Gestionaire de programme - sciences de changements climatiques
Résumé(non publié)
Le projet Grand lac des Esclaves - Risques en matière de transports dans l'Arctique relatifs à la vulnérabilité au climat (RTAVC) est un projet concerté visant à réduire les coûts de l'infrastructure de transport et les risques qui y sont associés dans une région riche en ressources des Territoires du Nord-Ouest, au nord de Yellowknife. L'infrastructure de transport par voie terrestre est un élément critique du développement du Nord. Le développement économique du Nord repose en grande partie sur les ressources minérales de la province géologique des Esclaves, au nord de Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest). Le transport par voie terrestre vers le sud nécessite un accès par des routes tous temps traversant des terrains à pergélisol discontinu et des routes d'hiver traversant des lacs gelés. Le réchauffement climatique dans la région constitue un risque pour l'infrastructure routière existante et commande des mesures d'adaptation afin d'identifier une alternative aux routes d'hiver de moins en moins fiables.Malgré la richesse minérale de la région, les cartes des sédiments superficiels ainsi que les connaissances sur le pergélisol, la couverture terrestre et les conditions géotechniques sont toujours rudimentaires. Cette lacune d'information géoscientifique de base nuit à la compréhension des risques de terrain actuels et futurs aux routes, aéroports et autres infrastructures essentiels au développement du Nord. Grâce au projet RTAVC, les collaborateurs des gouvernements fédéral et territorial, de l'industrie et des universités fourniront l'expertise géoscientifique nécessaire à la réduction des risques et à la formulation de solutions d'adaptation pour l'infrastructure de transport terrestre. Ce projet vise à développer une approche géoscientifique pour la cartographie des risques de terrain liés au climat en soutien à l'entretien et à la restauration de l'infrastructure routière existante et aux diverses options terrestres quant à l'actuel corridor de routes d'hiver. Au cours des cinq prochaines années, les efforts porteront sur quatre activités principales, à savoir le contexte géologique des matériaux superficiels pour la stabilité des terrains dans la région du Grand lac des Esclaves; la cartographie de la couverture terrestre et ses changements pour les conditions géotechniques en milieu de pergélisol; l'analyse de la sensibilité du pergélisol à des changements thermiques et hydrologiques complexes par l'intermédiaire de modélisation et d'études sur le terrain; et l'évaluation des risques pour l'infrastructure de routes et les corridors de transport proposés.Ces activités nécessitent l'intégration d'une gamme de données géoscientifiques, dont celles de la télécartographie prédictive des matériaux superficiels et de la cartographie écologique prédictive à l'aide de l'imagerie satellitaire LANDSAT 7 et SPOT 5; de la cartographie de la subsidence et de la glace de lac à l'aide de l'imagerie RADARSAT-2; et de la cartographie détaillée des terrains à l'aide de l'imagerie lidar et d'autres techniques optiques apparentées. Ces initiatives de cartographie sont appuyées par des vérifications sur le terrain, des levés géophysiques et des mesures des caractéristiques géothermiques et géotechniques du pergélisol afin de fournir l'information géoscientifique nécessaire à la planification des mesures d'adaptation.
GEOSCAN ID289544