GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreControls on regional variability in marine pore-water diagenesis below the seafloor in Upper Jurassic-Lower Cretaceous prodeltaic sandstone and shales, Scotian Basin, eastern Canada
AuteurOkwese, A C; Pe-Piper, G; Piper, D J W
SourceMarine and Petroleum Geology vol. 29, 2012 p. 175-191, https://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2011.08.012
Année2012
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20110129
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2011.08.012
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS-60.0000 -59.0000 45.0000 43.0000
Sujetsgrès; schistes; roches sédimentaires; diagenèse; échantillons d'eau interstitielle; silicates; s l dérite; minéralogie; géologie marine; géochimie; sédimentologie; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique
Illustrationslocation maps; cross-sections; logs; tables; photomicrographs; plots
ProgrammeAnalyse de bassin et ressources géoscientifiques, Géoscience en mer
Résumé(non publié)
La diagenèse des grès et shales deltaïques du Jurassique sommital-Crétacé inférieur du bassin Néo-Écossais exerce un important contrôle sur la qualité des réservoirs. La diagenèse de l'eau marine interstitielle de la zone ferrugineuse (suboxique) contrôle la formation initiale de silicates de Fe2+. Ceux-ci constituent les phases précurseurs de la chlorite qui forme des revêtements sur les grains et assure la préservation de la porosité. Cette étude évalue les contrôles régionaux sur le type de diagenèse de l'eau marine interstitielle grâce à l'étude de la sédimentologie, de la minéralogie et de la géochimie des unités de rétrogradation et des unités de progradation sous-jacentes de paraséquences à l'aide de carottes classiques extraites de deux puits situés dans des secteurs différents du bassin. Les grains auréolés conservent un enregistrement des conditions dans lesquelles s'est déroulée la diagenèse sous le fond marin, à savoir principalement dans la zone géochimique ferrugineuse ou dans la zone sulfureuse. Quatre types de grains à revêtement ont été identifiés, chacun présentant une paragenèse minérale différente. Les preuves minéralogiques et chimiques d'une diagenèse dans la zone ferrugineuse comprennent la présence de chlorite et de sidérite diagénétiques, ainsi que la corrélation des concentrations de P avec celles de Fe ou de Ti. De la pyrite et de la calcite-Fe sont présentes lorsque les conditions de la zone sulfureuse deviennent plus importantes que celles de la zone ferrugineuse. La diagénèse dans les conditions de la zone ferrugineuse est commune dans les sédiments de rétrogradation, déposés sous de faibles taux de sédimentation et renfermant de faibles concentrations de carbone organique, ainsi que dans des turbidites frontodeltaïques et des grès d'embouchure de rivières. Les faciès estuariens, d'estran tidal et prodeltaïques, dont les matériaux proviennent directement des rivières, présentent un rapport Fe/Ti plus faible que les faciès purement marins d'avant-plage et de plate-forme continentale à circulation libre, en raison de l'apport d'ilménite détritique et de ses produits d'altération. La contribution relative d'(hydr)oxydes de fer colloïdaux semble plus grande dans les milieux distaux à faible taux de sédimentation. Lorsque d'importants changements des taux de sédimentation surviennent sur les surfaces de ravinement, les roches de progradation sous-jacentes affichent des preuves d'une diagénèse en zone ferrugineuse, peu importe leur faciès. Une migration rapide du profil de l'eau interstitielle vers le haut de la succession, qui résulte d'un changement du taux de sédimentation, a réduit le temps disponible pour que les produits minéraux se forment dans les zones d'eau interstitielle plus profondes. La présente étude montre que la disponibilité du Fe et celle du carbone organique varient de manière complexe dans les sédiments marino-deltaïques, mais que la diagénèse résultante de l'eau marine interstitielle peut être prédite d'après le faciès et le cadre paléogéographique.
GEOSCAN ID289054