GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreBiostratigraphic analysis of Cretaceous (Albian to Cenomanian) strata on Eagle Plain, Yukon Territory
AuteurCampbell, J A; Schröder-Adams, C J; Haggart, J W
SourceAssociation géologique du Canada-Association minéralogique du Canada, Réunion annuelle, Programme et résumés no. 36, 2011 p. 33-34; 1 CD-ROM
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20110068
RéunionGeological Association of Canada-Mineralogical Association of Canada, Joint Annual Meeting; Ottawa; ON; mai 25-27, 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; CD-ROM; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
Sujetsbiostratigraphie; Crétacé inférieur; Crétacé supérieur; distribution de fossiles; assemblages fossiles; roches sédimentaires; schistes; Formation de Whitestone River ; Formation de Parkin ; paléontologie; stratigraphie; Mésozoïque; Crétacé
Programmebassins sédimentaires du Yukon, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Les strates du Crétacé affleurant dans la plaine Eagle, au Yukon, rendent compte de l'histoire sédimentaire de la partie nord de la Mer intérieure occidentale près de son ouverture sur la Mer boréale. Jusqu'à présent, le cadre stratigraphique de la région comporte de nombreuses incertitudes liées à l'absence de preuves fossilifères. La présente étude offre de nouvelles connaissances fondées sur l'existence de microfossiles (foraminifères) et appuyées par le contenu en macrofossiles. La Formation de Whitestone River, composée principalement de shale silteux, a livré diverses espèces de foraminifères et de radiolaires, qui viennent confirmer l'âge albien attribué antérieurement. Plus au sud, dans le nord de l'Alberta, des zones riches en radiolaires ont également été identifiées au sein de la Mer intérieure et ont été attribuées à l'Albien inférieur. Les deux régions partagent le radiolaire du genre Cyrtocapsa. La Formation de Parkin, à prédominance de shale, surmonte la Formation de Whitestone River et on lui a attribué antérieurement un âge cénomanien. Cependant, les macrofossiles découverts dans les intervalles de grès basal suggèrent un âge de l'Albien moyen, entrant ainsi en contradiction avec les cadres pré-établis. La Formation de Parkin semble complètement dépourvue de microfossiles et de macrofossiles. Cependant, des foraminifères benthiques réapparaissent en se rapprochant de la limite avec la Formation de Fishing Branch, l'unité sus-jacente riche en grès. Les foraminifères sont relativement rares mais l'assemblage comprend Verneuilinoides tailleuri, ce qui suggère la continuation de l'âge albien. V. tailleuri a été identifié antérieurement dans des strates de régions voisines (versant nord de l'Alaska, parte est du bassin de Sverdrup et nord-est de la Colombie-Britannique) où son niveau de dernière présence se situe à l'Albien moyen-tardif. Les strates sus-jacentes des formations de Burnt Hill Creek et de Cody Creek deviennent progressivement plus riches en faciès non marins, ce qui se traduit par la disparition des fossiles marins. Cependant, des plantes fossiles et des bivalves antérieurement identifiés dans les strates de la Formation de Cody Creek ont été datés du Cénomanien, venant ainsi appuyer le nouvel âge albien que l'on propose pour la Formation de Parkin sous-jacente. Nos conclusions tirées de l'observation de coupes en affleurement mèneront éventuellement à l'établissement de corrélations avec les strates carottées en profondeur et donc à une révision des corrélations établies avec les diagraphies du sous-sol. Le déplacement des coupes étendues de shale marin de la région de la plaine d'Eagle vers le bas, dans l'Albien, soulève une intéressante question quant à l'étendue de la discordance Albien/Cénomanien, qui est largement présente dans le nord-ouest du Canada.
GEOSCAN ID288719