GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMass changes and element mobility associated with the Westwood deposit ore zones, Doyon-Bousquet-LaRonde mining camp, Abitibi, Quebec
TéléchargerTéléchargements
AuteurWright-Holfeld, A; Mercier-Langevin, P; Dubé, B
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2011-8, 2011, 19 pages, https://doi.org/10.4095/288023
Année2011
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/288023
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf (Adobe Acrobat Reader)
ProvinceQuébec
SNRC32D/01
Lat/Long OENS-78.5000 -78.0000 48.2500 48.0000
Sujetsgisements minéraux; minéralisation; gîtes minéralogiques; or; altération; altération hydrothermale; géochimie des éléments majeurs; analyses des éléments majeurs; géochimie des éléments en trace; éléments en trace; analyses des éléments en trace; Camp minier de Doyon-bousquet-laronde; Dépôt de Westwood ; Ceinture d'Abitibi Greenstone ; Formation de Bousquet ; géologie économique; géochimie; minéralogie
Illustrationslocation maps; plots; tables
ProgrammeÉtude des gîtes d'or, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Diffusé2011 06 07
RésuméLe gisement aurifère de classe mondiale de Westwood, situé dans le ceinture de roches vertes de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec, se compose de trois corridors minéralisés principaux superposés dans la Formation de Bousquet : la zone 2 extension, au nord, le corridor nord, dans la partie centrale de l'empilement stratigraphique, et le corridor Westwood-Warrenmac, au sud. En utilisant Zr comme élément le moins mobile, on a pu calculer les changements de masse des éléments majeurs et des éléments traces associés à l'altération hydrothermale dans le membre supérieur de la Formation de Bousquet. Les précurseurs utilisés pour calculer ces changements de masse étaient les roches les moins altérées du gisement de LaRonde Penna, qui se situe à proximité du gisement de Westwood, dans le même intervalle stratigraphique que celui-ci. Les changements de masse dans la roche encaissante du gisement de Westwood permettent d'effectuer les premières déductions quant à l'écoulement des fluides dans le système hydrothermal minéralisateur, ainsi que de définir des vecteurs pointant vers la minéralisation. D'importants gains de masse en K et pertes de masse en Na ont été relevés dans une zone d'environ 150 m d'épaisseur qui englobe le corridor nord et le mur du corridor Westwood-Warrenmac, ce qui témoigne d'effets étendus attribuables au système hydrothermal à l'origine du gisement. Ces phénomènes, conjugués à la présence antérieurement signalée de grenat riche en Mn et de chlorite riche en Mg, indiquent que le fluide minéralisateur a transporté des quantités importantes de Mn, Mg et K. Les éléments à fort effet de champ ainsi que Y présentent des configurations de distribution témoignant de pertes de masse maximales associées à la minéralisation du corridor Westwood-Warrenmac, de même que des gains de masse maximaux liés à la faille de Bousquet. Les fluides hydrothermaux du gisement de Westwood ont lessivé les roches sous-jacentes de leurs éléments mobiles pour les déposer plus haut dans la stratigraphie.
GEOSCAN ID288023