GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAbrasion of kimberlite pebbles in a tumbling mill: implications for diamond exploration
TéléchargerTéléchargements
AuteurCummings, D I; Kjarsgaard, B A; Russell, H A J; Sharpe, D R
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2011-7, 2011, 12 pages, https://doi.org/10.4095/288022
Année2011
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/288022
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf (Adobe Acrobat Reader)
Sujetskimberlites; diamant; lithologie; lithologie des galets; transport des sediments; moyens de transport; profils de dispersion; dispersion des sédiments; abrasion; géologie économique; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationsgraphs; photographs; cross-sections; tables
ProgrammeDiamands, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2011 06 07
RésuméDes essais ont été effectués au moyen d'un tonneau de polissage afin de quantifier le taux d'abrasion (perte de masse) de cubes de kimberlite de la taille de cailloux pendant le transport, en comparaison avec des clastes de basalte, de gabbro, de tonalite et de grès du Bouclier canadien. La perte de masse des cailloux de kimberlite a été de 3 à 3500 fois plus rapide que celle des cailloux provenant du Bouclier canadien. Un cube de kimberlite volcanoclastique massive s'est complètement désagrégé en particules de sable et de boue après seulement quelques heures de trempage précédant le début des essais. Ces résultats suggèrent que les roches de certaines lithologies kimberlitiques se réduiront rapidement en particules de sable et de boue lors de leur entraînement, alors que des roches d'autres lithologies kimberlitiques, bien qu'elles perdent plus lentement de leur masse, peuvent quand même pendant leur dispersion s'abraser jusqu'à dix fois plus rapidement que les roches de lithologies communes dans le Bouclier canadien.
GEOSCAN ID288022