GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNew U-Pb geochronological results from plutonic and sedimentary rocks of Southampton Island, Nunavut
TéléchargerTéléchargements
AuteurRayner, N; Chakungal, J; Sanborn-Barrie, M
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2011-5, 2011, 23 pages, https://doi.org/10.4095/287286
Année2011
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/287286
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf (Adobe Acrobat Reader)
ProvinceNunavut
SNRC46A/04; 46A/05; 46A/12; 46B; 46C/01; 46C/07; 46C/08; 46C/09; 46C/10; 46C/15; 46C/16; 46F/01; 46F/08; 46G/03; 46G/04
Lat/Long OENS-85.0000 -81.5000 65.5000 64.0000
Sujetsdatations au uranium-plomb; datations radiométriques; roches plutoniques; roches sédimentaires; granodiorites; granites; monzogranites; anorthosites; déformation; prophyres quartizifères; roches volcaniques métamorphosées; datations au plomb-plomb; métamorphisme; Archéen; milieu sédimentaire; rapports sur le terrain; géologie structurale; géochronologie; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationsgeological sketch maps; Concordia diagrams; analyses; geochronological charts
ProgrammeGEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux - la composante GEM minéraux, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2011 03 18
RésuméUn monzogranite à hornblende-biotite ayant un âge de cristallisation de 2692 ± 6 Ma ainsi qu'une semipélite-psammite recoupée par un granite hyperalumineux datant de 2682 ± 17 Ma témoignent de la présence de roches plutoniques et de roches supracrustales de l'Archéen dans l'île Southampton. Une séquence de couverture de roches carbonatées-quartzite, probablement du Paléoprotérozoïque, pos-sède un âge de dépôt maximal de 2615 ± 23 Ma, lequel est semblable à celui d'une roche épiclastique (2599 ± 15 Ma) affichant un spectre de provenance différent. L'âge d'un porphyre à quartz est évalué à 1934 ± 8 Ma et est semblable à celui d'une charnockite datée à 1931 ± 19 Ma. L'âge de cristallisation d'un échantillon d'anorthosite gabbroïque s'établirait à 1870 ± 10 Ma. Une granodiorite à biotite foliée d'étendue régionale est datée à 1852 ± 8 Ma. Des débris et un héritage de l'Archéen, dont les âges peuvent être aussi anciens que 3,7 Ga, sont révélés fréquemment dans les roches plutoniques et métasédimen-taires susmentionnées, sauf dans le porphyre à quartz. Un monzogranite massif à faiblement folié, daté à 1821,7 ± 2,5 Ma, permet d'établir un âge minimal pour la déformation pénétrative dans l'île Southampton.
GEOSCAN ID287286