GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePrecambrian plate tectonics: seismic evidence from northern Hudson Bay, Canada
AuteurBastow, I D; Thompson, D A; Wookey, J; Kendall, J -M; Helffrich, G; Snyder, D B; Eaton, D W; Darbyshire, F A
SourceGeology vol. 39, no. 1, 2011 p. 91-94, https://doi.org/10.1130/G31396.1
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100321
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1130/G31396.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut; Québec
SNRC25; 26; 35; 36; 45; 46; 55; 56
Lat/Long OENS-95.0000 -60.0000 68.0000 60.0000
SujetsArchéen; tectonique de plaques; antécédents tectoniques; milieux tectoniques; évolution tectonique; cadre tectonique; interprétations tectoniques; Bouclier Canadien; Orogène de Trans-hudson ; tectonique; géophysique; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; tables; plots
ProgrammeDiamands, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Le Bouclier canadien constitue l'une des plus grandes étendues de roches précambriennes exposées sur Terre. Il est constitué d'une mosaïque de terranes archéens réunis au cours d'une série d'orogenèses du Paléoprotérozoïque ayant culminé avec l'orogenèse dite transhudsonienne, que l'on croit avoir produit un orogène semblable à celui de l'Himalaya par ses dimensions et sa nature. L'évolution tectonique et les subdivisions lithosphériques de cette région sont mal compris, mais de nouveaux réseaux sismiques dans le nord de la baie d'Hudson fournissent une nouvelle occasion d'établir des limites aux processus précambriens qui l'ont formée et façonnée. Nous montrons, par le biais de l'anisotropie sismique, que la lithosphère du nord de la région de la baie d'Hudson a conservé une signature très marquée de la tectonique de l'Archéen-Paléoprotérozoïque. Nous avons tracé la limite entre les plaques supérieure (Churchill) et inférieure (lac Supérieur) qui sont entrées en collision à environ 1,8 Ga et identifié par azimut inverse les paramètres responsables du dédoublement des ondes sismiques (phi, delta t) dans l'île de Baffin, qui indique une anisotropie complexe (p. ex. fabriques inclinées) dans les profondeurs de cette région. Nos résultats appuient l'hypothèse d'une déformation lithosphérique importante au Paléoprotérozoïque et laissent croire que des processus de tectonique des plaques semblables à ceux d'aujourd'hui étaient actifs à environ 1,8 Ga à tout le moins.
GEOSCAN ID287283