GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMapping crustal stress and strain in southwest British Columbia
AuteurBalfour, N J; Cassidy, J F; Dosso, S E; Mazzotti, S
SourceJournal of Geophysical Research vol. 116, B03314, 2011, 11 pages, https://doi.org/10.1029/2010JB008003
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100277
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1029/2010JB008003
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92E; 92F; 92G; 92H; 92I; 92J; 92K; 92L; 92M; 92N
Lat/Long OENS-129.0000 -120.0000 52.0000 48.0000
Sujetscroûte continentale; études de la croûte; structure de la croûte; détermination des contraintes; déformation; analyse des déformations; caractéristiques structurales; interprétations tectoniques; milieux tectoniques; zones tectoniques; Zone de subduction de Cascadia ; tectonique; géologie structurale
Illustrationslocation maps; stereonets; ternary diagrams; graphs; plots
ProgrammeTargeted Hazard Assessments in Western Canada, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(non publié)
Ce rapport rend compte d'une étude de l'orientation et des sources des contraintes dans l'avant-arc de la zone de subduction de Cascadia, dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique, en ayant recours aux résultats d'une inversion bayésienne des données de mécanismes au foyer et en comparant ces résultats aux taux de déformation à court terme dérivés de données GPS. Dans cette région, la marge de subduction montre un changement d'orientation, passant de nord-sud dans l'État de Washington à nord-ouest'sud-est en Colombie-Britannique. On a déterminé les mécanismes au foyer de plus de 1000 tremblements dans la croûte de l'Amérique du Nord afin de définir le style dominant de fracturation et une inversion a été pratiquée sur environ 600 d'entre eux pour estimer les orientations principales des contraintes et les rapports des contraintes. Nos résultats indiquent que l'orientation de la contrainte de compression horizontale maximale change en fonction de la distance à la fosse, passant d'une orientation approximativement normale à la marge le long de la côte à une orientation à peu près parallèle à la marge à une distance de 100 à 150 km à l'intérieur des terres. En comparant les orientations des contraintes avec les données GPS, nous associons l'orientation des contraintes normale à la marge aux taux de déformation liés à la subduction en raison du blocage de l'interface entre les plaques Juan de Fuca et de l'Amérique du Nord juste à l'ouest de l'île de Vancouver. À distance de la marge, le couplage entre les plaques est moins prononcé et la contrainte de compression maximale parallèle à la marge dans la plaque de l'Amérique du Nord est reliée à la poussée vers le nord du bloc de l'Orégon; cette contrainte est également observée dans la direction de raccourcissement horizontal des taux de déformation résiduels, une fois qu'on a soustrait la composante de subduction.
GEOSCAN ID287187