GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe Dog Bay - Liberty line and its significance for Silurian tectonics of the northern Appalachian orogen
AuteurReusch, D N; van Staal, C R
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 49, 2012 p. 239-258, https://doi.org/10.1139/E11-024
Année2012
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100257
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E11-024
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNouveau-Brunswick; Québec
SNRC21E; 21G; 21J; 21L; 21M/01; 21N; 21O; 31A; 31B; 31H
Lat/Long OENS-76.0000 -66.0000 48.0000 43.0000
Sujetsaccretion; interprétations tectoniques; antécédents tectoniques; milieux tectoniques; évolution tectonique; subduction; déformation; roches ignées; Ligne de Dog Bay ; tectonique; géologie structurale; Paléozoïque; Silurien; Ordovicien; Dévonien
Illustrationslocation maps; tables; stratigraphic columns; cross-sections; photographs
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
RésuméLa ligne Dog Bay, une suture silurienne clé pour comprendre l'historique accrétionnaire des Appalaches, a tout d'abord été reconnue à Terre-Neuve. Elle marque l'endroit où le bassin ordovicien simique d'arrière-arc Tetagouche–Exploits (TEB), lequel s'était ouvert dans le terrane de front péri-Gondwana Gander, s'est finalement refermé. Ici, nous extrapolons cette suture en Nouvelle-Angleterre, la plaçant entre les boutonnières Liberty - Orrington - Miramichi (LOM) et la fosse Merrimack - Fredericton. Vers le sud-est, des strates marines de la fosse Merrimack - Fredericton reposent sur la bordure passive TEB, affleurant dans le bloc gandérien St. Croix, et montrent des structures à vergence sud-est recoupées par un clivage acadien. Ces strates marines sont structurellement sous les chevauchements à vergence sud-est à la base des boutonnières LOM. Vers le nord-ouest, les boutonnières LOM, la fosse Matapédia - centre du Maine et les roches ignées du Silurien inférieur enregistrent des éléments du système tranchées - arcs de la plaque supérieure, soit respectivement : un complexe de subduction, un bassin d'avant-arc et un arc. L'avant-arc fosse Matapédia - centre du Maine a reçu des débris à la fois de la région de l'arc situé au nord-ouest et du complexe de subduction exhumé au Silurien précoce. Le contraste minimal dans les turbidites datant du Silurien à proximité de la ligne peut être dû au fait que les sédiments passaient outre le complexe de subduction et (ou) avaient une provenance commune lorsque le complexe a émergé au-dessus du niveau de la mer. Des discordances saliniques dans la plaque supérieure (arc - fosse) reflètent des épisodes de raccourcissement, dans le cadre d'un environnement généralement en extension, ce qui a donné une lithosphère amincie et affaiblie ainsi qu'un soulèvement final qui a accompagné la rupture de la dalle au Silurien terminal. Les strates siluriennes de la ceinture volcanique côtière documentent un système d'arc distinct bâti à la limite arrière de Ganderia, là où la subduction dirigée vers le nord-ouest d'un passage étroit vers la mer a conduit à la collision plus récente, au Silurien terminal, avec la forte lithosphère flottante de la bordure passive d'Avalonia et au début de la déformation acadienne typique, dextre et oblique, à vergence nord-ouest.
GEOSCAN ID287115