GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreUpdating the stratigraphic and structural understanding of Mackenzie Corridor, Northwest Territories
AuteurFallas, K M; MacNaugton, R B; Lemiski, R; Hadlari, T
Source38th annual Yellowknife Geoscience Forum, asbstracts of talks and posters; par Palmer, E; Northwest Territories Geoscience Office, Yellowknife Geoscience Forum Abstracts Volume 2010, 2010 p. 15
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100243
Réunion38th annual Yellowknife Geoscience Forum; Yellowknife, NWT; CA; Novembre 16-18, 2010
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC107B; 107C
Lat/Long OENS-136.0000 -132.0000 70.0000 68.0000
Sujetscaractéristiques structurales; géologie du substratum rocheux; formation de failles; stratigraphie; géologie structurale; Précambrien; Protérozoïque; Cambrien; Paléozoïque
ProgrammeCorridor et delta du Mackenzie, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
Des études sur le terrain menées dans le corridor de Mackenzie, comprenant la cartographie géologique du socle rocheux et des études stratigraphiques, constituent des contributions au projet du delta et du corridor du Mackenzie du Programme de géocartographie de l'énergie et des minéraux de la Commission géologique du Canada (CGC). Les activités sur le terrain sont effectuées par le personnel de la CGC Calgary, auquel s'ajoutent des collègues du Northwest Territories Geoscience Office, de l'Université Laurentienne et de l'Université de Calgary. La région à l'étude, qui comprend Norman Wells et Tulita, comprend des parties des monts Franklin, de la plaine du Mackenzie et des monts Mackenzie orientaux se situant à l'intérieur des feuillets 96 C, 96 D, 96 E et 96 F du SNRC.
Les saisons de cartographie 2009 et 2010 ont donné lieu à des progrès significatifs dans la reconnaissance de relations structurales et stratigraphiques clés. La cartographie a permis de décrire des structures d'extension du Protérozoïque-Cambrien auxquelles se superposent des plis et des failles de compression du Crétacé. Ces éléments ont des répercussions sur notre compréhension de la continuité latérale et rendent plus complexes les culminations structurales sous l'angle de la formation de pièges.
La présence de nombreuses discordances dans la succession stratigraphique rend davantage complexe la compilation cartographique. À la limite Protérozoïque-Cambrien, des unités cartographiques ont été localement improprement attribuées, ce qui a nui à l'obtention d'une bonne compréhension de la répartition des faciès de roches sources et de roches réservoirs du Cambrien. La cartographie des discordances rend plus clair les liens entre les cycles de sédimentation et d'érosion sur les paléohauteurs topographiques, comme l'arche de Keele, et leurs effets sur la maturité thermique des roches.
GEOSCAN ID287075