GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreIn situ damping measurements in Leda Clay within the Ottawa, ON area
AuteurCrow, H; Hunter, J A; Pugin, A J -M; Motazedian, D
SourceGeo2010, proceedings of the 63rd Annual Canadian Geotechnical Conference and the 6th Canadian Permafrost Conference; 2010, 9 pages
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100088
Réunion63rd Canadian Geotechnical Conference and the 6th Canadian Permafrost Conference; Calgary; CA; Septembre 12-16, 2010
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
Référence reliéeCette publication est contenue dans Wang, X; Zhang, Y; Fraser, R; Chen, W; (2010). Evaluating the major controls on permafrost distribution in Ivvavik National Park based on process-based modelling, Geo2010, proceedings of the 63rd Annual Canadian Geotechnical Conference and the 6th Canadian Permafrost Conference
ProvinceOntario
SNRC31G/05
Lat/Long OENS -76.0000 -75.5000 45.5000 45.2500
Sujetsroches sédimentaires; argiles; risque sismique; sismicité; secousses séismiques; interpretations sismiques; levés sismiques; études de réflexion; levés de reflexion sismiques; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géophysique
Illustrationsseismic profiles; plots
ProgrammeEastern Canada Geohazards Assessment Project, Géoscience pour la sécurité publique
RésuméDans la région d'Ottawa, des taux d'amplification inhabituellement élevés ont été récemment mesures dans les Argiles de Leda lors de faibles tremblements de terre. Cependant la contribution du facteur sismique Q, ou de l'absorption de la matière (sin=1/2Q), sur les sols non-consolidés dans la ville n'est pas bien comprise. Cette recherche contribue à la compréhension des mesures dans les sols non-consolidés (Vs<250m/s) pour des recherches en cours dans la région d'Ottawa. Une nouvelle approche pour la méthode de rapport spectral est mise au point afin de mesurer le facteur Q sur le terrain, au moyen d'une source de vibrations monofréquence et de deux géophones identiques à trois composantes au fond des trous. L'analyse des données révèle des facteurs de Q de faible déformation allant de 40 (amortissement de 1,2 %) à plus de 140 (ou amortissement d'environ 0,4 %). Elle indique en outre que la stratigraphie est un facteur important qui régit la réponse du sol in situ.
GEOSCAN ID285593