GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLarge igneous provinces (LIPs), giant dyke swarms, and mantle plumes: significance for breakup events within Canada and adjacent regions from 2.5 Ga to the present
AuteurErnst, R; Bleeker, W
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 47, 2010., https://doi.org/10.1139/E10-025
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100072
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E10-025
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProgrammeGEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméDe nombreuses grandes provinces ignées (LIP) résultent de pulsations de courte durée et de grand volume de
magmatisme intraplaque. Elles comprennent principalement des basaltes de plateaux et les systèmes de « plomberie » associe
´s; elles peuvent aussi inclure des composantes siliceuses et des carbonatites. De nombreuses LIP ont un essaim de dykes
de diabase qui en rayonnent, lequel converge typiquement vers une bordure cratonique, identifie un centre de panache de
manteau et est relié à un fractionnement ou à une tentative de fractionnement pour former la bordure du craton. Nous posons
l'hypothèse que chaque grand fractionnement peut être associé à une LIP et nous tentons d'identifier cette LIP. Pour
ce faire, nous nous concentrons surtout sur les déterminations d'âge de grande précision et la distribution des essaims de
dykes de diabase, lesquels sont très estimés pour leur préservation des données des événements magmatiques. L'analyse
s'étend du Phanérozo?¨que au Néoarchéen, mais nos données les plus complètes concernent le craton du Supérieur. La`, les
événements à 2,50- -2,45 Ga, 2,22 - 2,17 Ga et 2,12 - 2,08 Ga (LIP et panache) sont reliés à la distension et au fractionnement
ou à une tentative de fractionnement respectivement des bordures sud-sud-est, nord-est et sud. Les événements qui
se sont déroulés vers 2,00–1,97 Ga sont probablement reliés à la bordure nord (promontoire de l'Ungava) alors que l'évé-
nement Circum-Supérieur, vers 1,88 Ga est relié aux bordures nord à nord-ouest durant l'époque de la fermeture de
l'océan Manikewan. Des liens semblables pour d'autres cratons nord-américains améliorent notre compréhension de l'historique
de fractionnement et aident à identifier les blocs qui étaient les plus près des blocs de croûte canadiens dans les supercontinents
précambriens. De telles interprétations constituent un cadre pour interpréter d'autres caractéristiques
géologiques de ces bordures afin de faire d'autres essais sur les modèles, c'est-a`-dire pour le temps et l'endroit du fractionnement.
GEOSCAN ID285485