GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreU-Pb geochronology of the Western Channel Diabase, northwestern Laurentia: implications for a large 1.59 Ga magmatic province, Laurentia's APWP and paleocontinental reconstructions of Laurentia, Baltica and Gawler craton of southern Australia
AuteurHamilton, M A; Buchan, K L
SourcePrecambrian Research vol. 183, 2010 p. 463-473, https://doi.org/10.1016/j.precamres.2010.06.009
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100049
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.precamres.2010.06.009
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC86K/03; 86K/04; 86K/05; 86K/06
Lat/Long OENS-118.0000 -117.0000 66.5000 66.0000
Sujetsdatations au uranium-plomb; datation au uranium-plomb; datation radiométrique; magmatisme; gîtes magmatiques; interprétations paléomagnétiques; paléomagnétisme; Zone de Great Bear Magmatic ; Laurentie; géochronologie; tectonique; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; Concordia diagrams; stereonets; diagrams
ProgrammeGEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux - la composante GEM minéraux, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Nous rapportons des âges U-Pb sur baddeleyite de 1592±3 Ma et de 1590±4 Ma pour des sites paléomagnétiques associés aux feuillets et dykes de la Diabase de Western Channel (DWC), qui recoupent les roches protérozoïques disposées à l'horizontale du Groupe de Hornby Bay dans le bassin et de Hornby Bay ainsi que les roches volcano-plutoniques de la Zone magmatique du Grand lac de l'Ours de l'orogène de Wopmay, du nord-ouest de la Laurentie. Nous avons prouvé le caractère primaire d'un pôle paléomagnétique dérivé de la DWC, signalé dans une autre publication, dont les coordonnées se situent à 9 °N, 115 °W (A95 = 6°). Les nouvelles datations révèlent que le pôle de la DWC se situe dans le temps entre ceux pôles tirés des dykes de Cleaver (1,74 Ga) et ceux tirés des plutons d'âge elsonien (1,48-1,42 Ga), comblant ainsi une importante lacune dans le parcours apparent de migration des pôles pour la Laurentie. Le pôle de la DWC peut être comparé à ceux rapportés pour des unités magmatiques d'âge semblable dans d'autres cratons afin de mettre à l'épreuve les reconstitutions paléocontinentales. Une comparaison du pôle de la DWC pour la Laurentie avec les pôles primaires d'environ 1,63 Ga et d'environ 1,575 Ga pour la Baltique, ainsi qu'une comparaison antérieure de pôles précisément datés dans l'intervalle 1,27-1,255 Ga pour la Laurentie et la Baltique donnent à penser que les deux blocs cratoniques ont dérivé solidairement en une seule entité et que la Baltique était adjacente à l'est du Groenland dans l'intervalle de 1,59-1,27 Ga. En se fondant sur les données moins bien encadrées des pôles de l'intervalle 1,84-1,83 Ga pour la Laurentie et la Baltique, il est possible de penser que cette reconstitution tienne pour des temps aussi anciens qu'environ 1,83 Ga. La DWC présente le même âge que les brèches de Wernecke dans les monts Wernecke et Ogilvie du nord-ouest de la Laurentie et que les Volcanites bimodales de Gawler Range (VGR) et les brèches apparentées d'Olympic Dam du craton de Gawler. D'autres chercheurs ont proposé que le craton de Gawler était adjacent au nord-ouest de la Laurentie à 1,59 Ga et que les brèches de Wernecke et d'Olympic Dam relevaient d'une même grande province hydrothermale. Le pôle primaire de la DWC fournit une occasion de mettre à l'épreuve les reconstitutions du craton Laurentie-Gawler à 1,59 Ga. Un paléopôle a été rapporté pour les VGR, mais sa nature primaire ou secondaire demeure un sujet à débat. S'il s'agit d'un pôle primaire, ou s'il a acquis son orientation par surimpression dans les derniers stades du magmatisme Hiltaba-VGR de 1,60-1,58 Ga, il est alors possible que le craton de Gawler ait été adjacent au nord-ouest de la Laurentie. Si le pôle des VGR résulte d'une surimpression secondaire plus récente, alors il est impossible d'effectuer une comparaison avec les pôles pour la Laurentie.
GEOSCAN ID285376