GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurvol hydrogéologique de l'aquifère transfrontalier du bassin versant de la Rivière Châteauguay, Canada - États Unis
AuteurLamontagne, C; Nastev, M
SourceRevue canadienne des ressources hydriques vol. 35, no. 4, 2010 p. 359-376, https://doi.org/10.4296/cwrj3504359
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20100010
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4296/cwrj3504359
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC31B/16; 31G/01; 31H/04; 31H/05
Lat/Long OENS-74.5000 -73.5000 45.5000 44.7500
Sujetsaquifères; eau souterraine; écoulement de la nappe d'eau souterraine; ressources en eau souterraine; régimes des eaux souterraines; bassins versants; hydrogéologie
Illustrationslocation maps; cross-sections; block diagrams
ProgrammeQuantitative risk assessment, Géoscience pour la sécurité publique
RésuméLe projet de cartographie de l'aquifère du bassin de la Châteauguay s'est déroulé sur quatre ans, entre 2003 et 2007, et a requis l'implication de plusieurs équipes multidisciplinaires. L'origine du projet est reliée au manque de connaissance sur l'état de la ressource en eau souterraine, tant au niveau de la qualité que de la quantité et à la difficulté de gérer la ressource. Le projet a défini le contenant (les unités aquifères) et le contenu (la qualité ainsi que les quantités d'eau disponible). La méthodologie utilisée comprend la compilation des données existantes, leur traduction en format numérique, la mise à jour de la géologie du Quaternaire, la collecte de nouvelles données, et l'interprétation de ces données en vue d'établir les processus hydrogéochimiques, l'écoulement, la vulnérabilité et la pérennité des eaux souterraines. L'aquifère régional est constitué de couches sédimentaires mais c'est la nature et l'épaisseur des dépôts meubles qui définissent les contextes hydrogéologiques et d'écoulement.
GEOSCAN ID262753