GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeological features supporting deep-sea coral habitat in Atlantic Canada
AuteurEdinger, E N; Sherwood, O A; Piper, D J W; Wareham, V E; Baker, K D; Gilkinson, K D; Scott, D B
SourceContinental Shelf Research vol. 31, 2011 p. 569-584, https://doi.org/10.1016/j.csr.2010.07.004
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20090440
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.csr.2010.07.004
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS -60.0000 -53.0000 46.0000 43.0000
Sujetsdépôts glaciaires; elements glaciaires; chenaux d'eau de fonte; érosion; biomes; peuplements biologiques; diversification biotique; biote; bathymétrie; géologie marine; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; profiles; photographs
ProgrammeAléas géologiques et contraintes à la mise en valeur des ressources extracôtières, Les géosciences à l'appui de la gestion des océans
Résumé(non publié)
Dans le contexte de la géologie régionale de la marge continentale du Canada atlantique, nous effectuons un examen des éléments géologiques soutenant l'existence d'habitats coralliens en eau froide à partir d'observations «de terrain» effectuées sur la marge Néo-Écossaise et la partie sud-ouest des Grands Bancs de Terre-Neuve. Les habitats coralliens sont concentrés dans des cuvettes associées à d'anciens courants glaciaires qui ont entaillé transversalement la plate-forme continentale et dans les cônes au débouché de ces cuvettes. La plupart des types d'habitats s'établissent sur des entités sédimentaires d'origine glaciaire ou glaciomarine, bien que certains s'observent sur des entités d'érosion, probablement associées à une érosion par des cours d'eau de fonte sous-glaciaires. Les dépôts de moraine de l'accore et de la partie supérieure du talus continental, qui sont soumis à de forts courants, forment des pavés de cailloux et de blocs balayés par les courants où dominent les gros coraux gorgoniens Primnoa resedaeformis et Paragorgia arborea. À de plus grandes profondeurs, les langues de till du talus continental supérieur forment des dépôts de boue graveleuse qui se manifestent à la surface par des galets et des blocs isolés dans une matrice de sable boueux. Les coraux dominants dans ces environnements comprennent le gros corail gorgonien de longue durée Keratoisis ornata, ainsi que les plus petits gorgoniens Acanthogorgia armata et, dans le sable boueux entre les roches, le petit gorgonien Acanella arbuscula. Les environnements d'érosion comprennent des mudstones friables et des sédiments glaciomarins semi-consolidés du Tertiaire. Ceux-ci sont dominés par de petites colonies de Primnoa et de Paragorgia, ainsi que par Keratoisis; la résistance su socle rocheux limite de toute évidence la dimension des colonies de Primnoa et de Paragorgia. Des encroûtements calcaires authigènes, possiblement rattachés à des sites d'émission de fluides froids, pourraient être importants dans le soutien de la croissance corallienne. Les modèles de prévision de la distribution des coraux devraient tenir en compte la géologie du Quaternaire et des dépôts meubles.
GEOSCAN ID261779