GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTeleseismic studies of the Canadian landmass: Lithoprobe and its legacy
AuteurBostock, M G; Eaton, D W; Snyder, D B
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 47, no. 4, 2010 p. 445-461, https://doi.org/10.1139/E09-040
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20090305
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E09-040
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetslevés géophysiques; interpretations sismiques; levés sismiques; lithologie; géophysique
Illustrationslocation maps; seismic images; block diagrams; cross-sections
ProgrammeDiamands, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméBien que la recherche télésismique n’ait été que peu représentée dans le cadre du programme Lithoprobe, l’analyse, par méthodes télésismiques, de la structure lithosphérique profonde sous le Canada, s’est intensifiée au cours de la dernière décennie. Ce développement est en grande partie dû à une meilleure compréhension des structures lithosphériques à faible profondeur qu’à permis Lithoprobe. Les plus récentes expériences télésismiques ont été réalisées dans des régions à l’intérieur des transects Lithoprobe et la couverture est particulièrement bonne dans la Province des Esclaves, le sud et l’est de l’Ontario et le sud-ouest de la Colombie-Britannique. Plusieurs résultats clés ont découlé de cet ouvrage collectif. Des études dans la Province des Esclaves et aux environs balisent solidement l’origine de la racine continentale à haute vitesse sur laquelle repose le Bouclier canadien. La stratigraphie, à grains fins et anisotrope, dans cette région a été définitivement reliée à une lithosphère sous-plaquée, indiquant que la subduction peu profonde a joué un rôle fondamental dans la stabilization du craton. La modification de la lithosphère continentale par le manteau sous jacent en convection a été documentée en détail dans le sud-est du Bouclier canadien et dans la Province des Esclaves, donnant des indications des forces qui font bouger les plaques et celles qui causent du volcanisme intraplaque. Les études télésismiques en Colombie-Britannique soulignent l’importance de l’eau dans le contrôle de la structure et de la dynamique des zones de subduction, mais elles ont ranimé la controverse concernant l’emplacement et la caractérisation de la plaque océanique descendante.
GEOSCAN ID248235