GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreVermiculite in the Blue River area, East-Central British Columbia, Canada (NTS 083D/06)
AuteurSimandl, G L; Paradis, S; Simandl, L; Dahrouge, J
SourceGeological Fieldwork 2009; British Columbia Ministry of Employment and Investment, Paper 2010-1, 2010 p. 83-91
LiensOnline - En ligne
Année2010
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20090304
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceColombie-Britannique
SNRC83D/06
Lat/Long OENS-121.5000 -121.0000 52.5000 52.2500
Sujetsminéralisation; gîtes minéralogiques; vermiculite; potentiel minier; roches sédimentaires; carbonates; roches carbonatées; géologie économique
Illustrationslocation maps; photographs; tables
ProgrammeCordillière du sud IGC-3, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-3), 2005-2010
Résumé(non publié)
Il n'y a en ce moment aucune production de vermiculite en Colombie-Britannique. La vermiculite n'est mentionnée comme substance utile qu'en quatre endroits dans la base de données de ressources minérales BC MINFILE. Lors d'une randonnée visant à examiner la zone de terres rares de Hodgie, dans la région de la rivière Blue, de fortes concentrations de vermiculite ont été observées dans des affleurements de roches semi-consolidées. Des recherches bibliographiques ultérieures ont révélé qu'il s'agit probablement d'un nouvel indice, bien que des indices semblables ont été décrits dans cette région par McCammon (1950). Sur la base de nos observations et des données de McCammon (1950), on constate que les indices de la région de la rivière Blue renferment des concentrations de vermiculite supérieures à la moyenne et qu'ils présentent assurément des teneurs plus élevées que celles relevées dans les autres indices connus de la province. Les observations sur le terrain à l'échelle de la reconnaissance, les analyses granulométriques internes et les essais rudimentaires d'exfoliation en laboratoire s'avèrent encourageants. Ils indiquent que les études chimiques et minéralogiques détaillées constituent la prochaine étape logique dans l'évaluation de cet indice et des autres indices de vermiculite dans la région de la rivière Blue. Des études chimiques sont nécessaires à l'évaluation des teneurs en éléments en traces des matériaux renfermant la vermiculite, afin de s'assurer que ceux-ci ne contiennent pas de concentrations élevées de substances qui pourraient porter atteinte à l'environnement. Des études minéralogiques de suivi verront à établir la présence ou l'absence de particules amiantiformes. La présence de telles particules aurait des répercussions négatives sur la mise en valeur de cette ressource de vermiculite. Si les résultats des essais recommandés ci-dessus justifient la poursuite d'études plus rigoureuses en laboratoire et sur le terrain, les indices de vermiculite de la région de la rivière Blue pourraient ainsi potentiellement constituer des sources de vermiculite importantes sur le plan économique. L'usine d'exfoliation de la vermiculite en activité la plus proche se situe à Edmonton (Alberta) et est donc relativement bien située. Cette installation appartient à la société Grace Canada Inc.
GEOSCAN ID248230