GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGlobally significant Early Permian crinoids from the Mount Mark Formation in Strathcona Provincial Park, Vancouver Island, British Columbia - preliminary analysis of a disappearing fauna
AuteurWebster, G D; Haggart, J W; Saxifrage, C; Saxifrage, B; Gronau, C; Douglas, A
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 46, no. 9, 2009 p. 663-674, https://doi.org/10.1139/E09-039
Année2009
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20090085
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E09-039
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92E/08; 92E/09; 92F/03; 92F/04; 92F/05; 92F/06; 92F/11; 92F/12
Lat/Long OENS-126.5000 -125.0000 49.9000 49.0000
Sujetsfossiles; distribution de fossiles; assemblages fossiles; assemblages fauniques; faunes; paléontologie systématique; Formation de Mount Mark ; Groupe de Buttle Lake ; paléontologie; Paléozoïque; Permien
Illustrationsphotographs
ProgrammeGEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméDes strates de la Formation de Mount Mark, du Groupe de Buttle Lake, exposées dans les environs de Marble Peak, dans le parc provincial Strathcona, du centre de l'île de Vancouver, contiennent une faune variée de crinoïdes du Permien précoce. Il s'agit de la première faune permienne renfermant des couronnes et calices recensée dans le terrane de Wrangellie. Elle compte des représentants de chacune des grandes sous-classes de crinoïdes du Paléozoïque, à savoir Camerata, Disparida et Cladida. Des spécimens ont été observés et photographiés de 2004 à 2008. Conformément aux règlements du parc provincial Strathcona, aucun spécimen n'a été prélevé. L'identification préliminaire révèle la présence de plusieurs nouveaux genres et nouvelles espèces dans cette faune, mais ces derniers ne sont pas nommés, ni décrits, étant donné qu'aucun spécimen ne peut être archivé. Il est estimé que cette faune est composée d'au moins 24 espèces, ce qui en fait la deuxième faune permienne d'Amérique du Nord en terme de diversité. Les genres identifiés semblent indiquer une plus grande affinité avec les faunes nord-américaines qu'avec les faunes paléotéthysiennes, ce qui porte à croire que, au Permien précoce, la Wrangellie était plus près de l'Amérique du Nord que du domaine paléotéthysien. Les affleurements de la Formation de Mount Mark des environs de Marble Peak sont assujettis à la karstification et les rigoureuses conditions de météorisation entraînent la destruction de spécimens. L'observation de spécimens donnés sur une période de cinq ans révèle la disparition, à une vitesse alarmante, de détails morphologiques essentiels à leur identification. Il est recommandé qu'un nombre suffisant de spécimens de cette faune soient prélevés le plus tôt possible aux fins d'identification et d'analyse. Ces spécimens devraient être préservés comme références et pourraient constituer la base d'une présentation didactique au centre d'accueil du parc provincial Strathcona.
GEOSCAN ID247433