GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSubmarine landslides and consequent tsunamis in Canada
AuteurMosher, D C
SourceGeoscience Canada vol. 36, no. 4, 2009 p. 179-190
Année2009
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20090078
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceRégion extracotière de l'est; Région extracotière de l'ouest; Région extracotière du nord; Colombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsdangers pour la santé; milieu côtièr; études côtières; milieu côtièr; milieux de marée; tsunami; glissements de terrain; transport sous-marin; caractéristiques sous-marines; glissements de pentes; stabilité des pentes; géologie marine
Illustrationslocation maps; images
ProgrammeAléas géologiques et contraintes à la mise en valeur des ressources extracôtières, Géosciences à l'appui de la gestion des océans
RésuméLe Canada possede les plus longues zones cotieres et marges continentales du monde. Donc, il est significativement expose aux georisques marins, comme les glissements de terrain sousmarins (GTSM) comportent egalement des risques de tsunamis. Les glissements cotiers representent un risque significatif vu la proximite d'infrastructures et leur capacite de produire des tsunamis. Ils se produisent sans avertissement et peu de delai existe entre leur declenchement et l'impact possible d'un tsunami. Les GTSM en marge continentale sont communs dans l'histoire geologique mais rare a l'echelle de l'histoire humaine. Quelques anciens depots glisses sont de dimensions importantes, mais les nouvelles evidences suggerent que meme les petits glissements sur les marges continentales peuvent generer des tsunamis. L'impact des tsunamis peut etre ressenti a des centaines de km de la source et l'impact est possible avec moins de 2 heures d'avertissement. L'identification des regions a potentiel eleve pour l'instabilite des pentes combinees a la comprehension des processus de formation de GTSM et de tsunami, et a des modeles sophistiques de propagation, sont necessaires pour identifier les secteurs hautement a risque d'impact.
GEOSCAN ID247423