GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNearshore waves in the southern Beaufort Sea during severe arctic storms
AuteurHoque, M A; Solomon, S M; Perrie, W
SourceProceedings of the 20th International conference on port and ocean engineering under arctic conditions; 2009, 10 pages
LiensInternational Conference on Port and Ocean Engineering under Arctic Conditions
Année2009
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20080492
Réunion20th International Conference on Port and Ocean Engineering under Arctic Conditions 2009; Lulea; SE; juin 9-12, 2009
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceRégion extracotière du nord; Territoires du Nord-Ouest
SNRC107B/09; 107B/10; 107B/11; 107B/12; 107B/13; 107B/14; 107B/15; 107B/16; 107C; 117A/09; 117A/10; 117A/11; 117A/12; 117A/13; 117A/14; 117A/15; 117A/16; 117D
Lat/Long OENS-140.0000 -132.0000 70.0000 68.5000
Sujetsmilieu côtièr; études côtières; érosion côtière; tempêtes; dépôts de tempête; concentration de glace; modèles; établissement de modèles; géologie marine; géologie de l'environnement
Illustrationslocation maps; plots; tables
ProgrammeLes géosciences à l'appui de la gestion des océans
Résumé(non publié)
Quatre tempêtes majeures (1985, 1993, 1999 et 2000) associées à des impacts côtiers et représentant une variété de conditions de glace sont simulées afin d'étudier la génération des vagues dans les régions côtières du delta de Mackenzie de la mer de Beaufort. Les simulations sont élaborées à l'aide du système SWAN40.51 dans sa forme non stationnaire et bidimensionnelle avec un domaine de haute résolution imbriqué dans un domaine de résolution grossière. Les prévisions (heure) de la force des vents sont données par le Service météorologique du Canada Beaufort (SMCB). La bathymétrie du domaine de résolution grossière provient du système ETOPO2. La bathymétrie de plus haute résolution du domaine imbriqué a été créé à l'aide des données cartographiques du Service hydrographique du Canada et des mesures de terrain se RNCan. Les limites mobiles de la lisère des glaces sont prises en compte dans les simulations. L'atténuation des vagues le long de transects sont étudiées. Les fortes vagues semblent venir du nord-ouest. Les vagues de mers complètement formées du quadrant nord-ouest de la région imbriquée atteignent des hauteurs maximum de 4,5 m, 4,6 m et 5, 9 m durant les tempêtes de 1985, 1993 et 1999 respectivement. Le fetch durant la tempête de 2000 a été limité par la présence de couche de glace et la hauteur maximum des vagues était de 3,1 m.
GEOSCAN ID226108