GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCryospheric change and coastal stability: combining traditional knowledge and scientific data for climate change adaptation
AuteurForbes, D L; Manson, G K; Mate, D; Qammaniq, A
SourceIce and Climate News no. 11, 2008 p. 17-18
Année2008
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20080478
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceNunavut
SNRC47A/15
Lat/Long OENS-85.5000 -85.0000 69.0000 68.7500
Sujetsmilieu côtièr; études côtières; etudes de l'environnement; effets sur l'environnement; pergélisol; glace fossile; congélation du sol; températures au sol; temperature; changement climatique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'environnement; Nature et environnement
Illustrationsplots
ProgrammeRenforcer la résilience face aux changements climatiques
Résumé(non publié)
En tant que contribution au plan d'adaptation aux changements climatiques du Nunavut, un projet multidisciplinaire a été élaboré afin d'évaluer les impacts des changements climatiques et de promouvoir les initiatives de planification des mesures d'adaptation à la grandeur du Nunavut et de l'Arctique canadien. Les résidents des communautés côtières de l'Arctique sont de plus en plus conscients des changements climatiques et de leurs impacts en matière de sûreté et de sécurité. L'Institut de recherche du Nunavut a publié une compilation des besoins de recherche communautaire en relation avec les questions d'impacts et d'adaptation liés aux changements climatiques. Cette collection d'observations dérivées du Inuit Qaujimajatuqanginnut (IQ), ou connaissances traditionnelles, met en lumière les inquiétudes quant à la montée du niveau de la mer et aux aléas dans la zone côtière. Les risques aux maisons ont été particulièrement bien mis en évidence à Qikiqtarjuaq et à Hall Beach. Depuis plusieurs années, une augmentation de l'érosion du rivage a menacé les propriétés le long d'une partie du front de mer de Hall Beach. Le IQ et les données de mesure de l'épaisseur de glace indiquent que la date de la prise des glaces a été retardée de plus de 5 semaines au cours d'une période de 45 ans (1959-2003). Étant donné que la prise des glaces se produit durant la saison automnale des tempêtes, il est évident qu'un plus grand nombre de tempêtes se produiront en mer libre, ce qui se traduira par une action des vagues plus agressive à Hall Beach. Les changements du trait de côte sur une période de plus de 50 ans ont été documentés grâce à la photogrammétrie numérique au moyen de photos aériennes recueillis aux 10 ans de 1957 à 1997, d'une imagerie satellitaire haute résolution de 2004, ainsi que de levés au sol de la ligne de rivage effectués en 2007. Le projet se poursuit par une analyse de l'étendue des glaces et du fetch en eau libre dans le bassin Foxe, des vents à Hall Beach, des conditions de la houle et du transport des sédiments durant les tempêtes automnales. La participation active des résidents par l'entremise du comité d'adaptation aux changements climatiques de Hall Beach est un facteur clé d'habilitation de ce projet pilote. L'intégration des connaissances traditionnelles et des données scientifiques procure une fondation solide pour la sensibilisation communautaire et la compréhension des risques qui pourra servir de base aux décisions et aux actions touchant les mesures d'adaptation. Dans le cadre du plan d'adaptation aux changements climatiques du Nunavut, le but est d'étendre ce modèle aux autres communautés à la grandeur du Nunavut.
GEOSCAN ID226084