GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreArrival-time order location revisited
AuteurRosenberger, A
SourceBulletin of the Seismological Society of America vol. 99, no. 3, 2009 p. 2027-2034, https://doi.org/10.1785/0120080270
Année2009
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20080389
ÉditeurSeismological Society of America (SSA)
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1785/0120080270
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetssecousses séismiques; foyers des séismes; études séismiques; risque de tremblement de terre; ondes sismiques; ondes P; epicentres; modèles; établissement de modèles; simulations par ordinateur; séismologie des secousses fortes; séismologie; géophysique; géomathématique
Illustrationsdiagrams; tables
Diffusé2009 06 07
Résumé(non publié)
La promptitude des méthodes d'estimation de l'épicentre d'un séisme, à partir de l'arrivée des premières ondes P, peut s'avérer pertinente lors de l'utilisation des systèmes d'alerte et de réponse rapides. L'emplacement et l'ordre du temps d'arrivée (Arrival-time order location (AOL)) font usage de la séquence, dans laquelle un réseau de capteurs détecte un événement, afin de contenir l'épicentre à partir de simples relations géométriques. Aucun modèle de vitesse n'est nécessaire. Cet article remanie l'emplacement et l'ordre du temps d'arrivée à l'aide de la théorie des structures en mosaïque et décrit une solution fondée sur les diagrammes de Voronoï d'ordre supérieur. La mise en application peut tirer profit des algorithmes de calcul géométriques modernes. Les calculs sont rapides et pertinents pour un système en temps réel.
GEOSCAN ID225828