GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEvidence for deep anaerobic biodegredation associated with rapid sedimentation and burial in the Beaufort-Mackenzie basin, Canada
AuteurGrasby, S E; Chen, Z; Issler, D; Stasiuk, L
SourceApplied Geochemistry vol. 24, 2009 p. 536-542, https://doi.org/10.1016/j.apgeochem.2008.12.008
Année2009
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20080088
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.apgeochem.2008.12.008
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière du nord; Territoires du Nord-Ouest
SNRC107B; 107C; 107D/12; 107D/13; 107D/14; 107E/02; 107E/03; 107E/04
Lat/Long OENS-138.0000 -129.0000 71.0000 68.0000
Sujetssedimentation; milieu sédimentaire; eau de gisement; analyses de l'eau; gaz carbonique; géochimie de l'eau; salinité; alcalinité; antécédents géologiques; régimes des eaux souterraines; sédimentologie; combustibles fossiles; géochimie; hydrogéologie; Cénozoïque; Mésozoïque; Crétacé
Illustrationslocation maps; stratigraphic columns; histograms; plots; cross-sections
ProgrammeSécurité de l'approvisionnement énergétique du Canada
Résumé(non publié)
Les eaux de gisements du bassin Beaufort-Mackenzie dans l'Arctique canadien comportent une grande variété de salinité et de chimie, mais aucune relation systématique n'existe avec la profondeur. Il existe trois types d'eaux principaux : eau de mer ancienne, eau douce relative à un système de circulation dicté par la gravité et les eaux faibles en MDT et élevées en alcalinité. Les eaux élevées en alcalinité sont isolées dans des blocs faillés exposés à une pression anormale et sont caractérisées par une sédimentation et un enfouissement rapide. Les alcalinités élevées (jusqu'à 9000 mg/L) sont expliquées par la génération de CO2 in situ due à la méthanogénèse anaérobique durant l'enfouissement. Le facteur dominant de la génération de gaz biogénique semble être la température à la profondeur maximale d'enfouissement au lieu de la distribution de température moderne; conforme au modèle de paléopasteurisation.
GEOSCAN ID225152