GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEtude des interactions entre l'eau souterraine et l'eau de surface aux échelles locale et régionale dans la vallée d'Annapolis, Nouvelle-Écosse
AuteurGauthier, M -J; Rivard, C; Paniconi, C; Paradis, D; Larocque, M; Drage, J; Gordon, R; Hebb, D; Michaud, Y
SourceL'Association géologique du Canada-L'Association minéralogique du Canada, Réunion annuelle conjointe, Recueil des résumés vol. 31, 2006, 54 pages (Accès ouvert)
LiensOnline - En ligne
Année2006
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20070596
RéunionJoint Annual Meeting of the Geological Association of Canada and the Mineralogical Association of Canada; Montreal; CA; mai 14-17, 2006
Documentpublication en série
Lang.français
Mediapapier; en ligne; numérique
ProvinceNouveau-Brunswick
SNRC21A/10NW; 21A/11NE; 21A/11NW; 21A/12NE; 21A/13SE; 21A/14; 21A/15; 21H/01SW; 21H/01NW; 21H/02; 21H/03SE
Lat/Long OENS -65.7500 -64.0000 45.3333 44.5000
Sujetseau souterraine; ressources en eau souterraine; régimes des eaux souterraines; estimation des ressources; aquifères; aquifères du substratum rocheux; hydrodynamique; budget hydrologique; débits d'alimentation en eau; niveaux des eaux souterraines; conductivité hydraulique; végétation; perméabilité; hydrogéologie
RésuméCette etude hydrogeologique portant sur les interactions entre l'eau souterraine et l'eau de surface dans la vallée d'Annapolis, en Nouvelle-Écosse, a été entreprise dans le cadre du projet de la Commission Géologique du Canada sur la vallée d'Annapolis. Cette vallée représente une région économiquement importante pour la Nouvelle-Écosse, ayant comme principale activité l'agriculture. Avec l'augmentation de la population et l'intensification des activités agricoles au cours de la dernière décennie, l'eau est devenue une ressource cruciale pour le développement économique de la région. Le principal objectif de cette maîtrise est d'étudier les liens hydrauliques entre l'eau de surface et l'eau souterraine circulant dans les sédiments et dans l'aquifère rocheux régional, aux échelles locale (bassin versant du ruisseau Thomas, 44 km2) et régionale (vallée d'Annapolis, 2100 km2). L'eau de surface et l'eau souterraine sont des ressources interdépendantes qui doivent être étudiées selon une approche intégrée. L'utilisation d'un modèle couplé permettra de représenter les processus du cycle hydrologique, tout en évitant les méthodes indirectes telles que celles de Thornthwaite (pour l'évapotranspiration) et du SCS (pour le ruissellement), souvent utilisées pour estimer la recharge dans une simulation hydrogéologique. Les travaux de terrains pour cette étude ont été effectués durant les étés 2004 et 2005. Ces travaux incluaient : une campagne piézométrique, des sondages, l'installation de piézomètres, une campagne d'échantillonnage d'eau et de sol, des essais hydrauliques (essais avec un perméamètre de Guelph, essais de perméabilité, de pompage, et de type Lugeon), des mesures de flux sous le ruisseau Thomas et de débits du ruisseau, ainsi que de la géophysique (diagraphies géophysiques et géoradar). Ces activités ont été réalisées principalement dans le bassin versant du ruisseau Thomas, mais quelques travaux ont aussi été effectués dans une autre région (Green Acres) pour fins de comparaison. L'étude des ces deux sites représentatifs de la vallée d'Annapolis permettra de quantifier les échanges et, par la suite, d'extrapoler de façon qualitative les interactions à l'échelle de la vallée. L'analyse et l'interprétation des données ont permis la réalisation de cartes piézométriques et de conductivité hydraulique, ainsi que de coupes hydrostratigraphiques. Ces données seront intégrées dans un modèle numérique couplé 3-D en éléments finis. Des coupes verticales 2-D à l'intérieur du bassin du ruisseau Thomas et dans la région de Green Acres seront modélisées et comparées. De plus, un modèle 3-D d'une portion du bassin du ruisseau Thomas apportera une meilleure compréhension des processus dans la zone non saturée.
GEOSCAN ID224888