GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreHazardMatch: an application of artificial intelligence to landslide susceptibility mapping, Howe Sound area, British Columbia
AuteurJackson, L E, Jr.; Smythe, C P; Poole, D
SourceComptes rendus de la 4e Conférence canadienne sur les géorisques: des causes à la gestion/Proceedings of the 4th Canadian Conference on Geohazards : From Causes to Management; par Locat, J (éd.); Perret, D (éd.); Demers, D (éd.); Leroueil, S (éd.); 2008 p. 407-412
Année2008
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20080031
Réunion4e Conférence canadienne sur les géorisques / 4th Canadian Conference on Geohazards; Quebec; CA; mai 20-24, 2008
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92G/06; 92G/11
Lat/Long OENS-123.5000 -123.0000 49.7500 49.2500
Sujetsdépôts de glissement de terrain; glissements de terrain; dépôts de pentes; glissements de pentes; stabilité des pentes; analyses de la stabilité des pentes; tendance à l'érosion; cartographie par ordinateur; techniques de cartographie; géologie de l'ingénieur; géomathématique
Illustrationslocation maps; flow charts
ProgrammeRéduction des risques dus aux aléas naturels
RésuméHazardMatch est un système informatique conçu pour le dressage de cartes de susceptibilité aux glissements de terrain tout en se servant de la sémantique technologique, un champ d'intelligence artificielle. Ce système fournit un logiciel selon lequel un expert en glissements de terrain peut décrire, en se servant du vocabulaire spécialisé, les caractéristiques des endroits démontrant une haute susceptibilité aux glissements de terrain. Le logiciel se sert du même langage pour générer des descriptions sémantiques de sous-régions d'une région spécifique pour joindre les caractéristiques qui sont constantes. Les cartes de susceptibilité sont donc produites à partir d'un système d'évaluation de ces caractéristiques. L'avantage de cette approche est que les résultats peuvent être facilement expliqués et justifiés à ceux qui ne sont pas experts. De plus, si les résultats sont faux, l'erreur est facilement retraçable à la base de données. Les erreurs peuvent donc être facilement corrigées pour produire des cartes plus précises. Un essai préliminaire de cette méthode a été effectué dans la chaîne côtière à l'est de Howe Sound, Colombie-Britannique.
GEOSCAN ID224787